Centre Henri Lebesgue - MathématiquesActu de l'organisme

Le centre de recherche et de formation en maths regroupe les compétences de l'IRMAR– Institut de Recherche Mathématique de Rennes, le Laboratoire de mathématiques Jean Leray de Nantes et le département Mathématiques de l'ENS Cachan de Ker Lann. Il pourra rassembler à l'avenir d'autres équipes. Labellisé « laboratoire d'excellence » il a parmi ses fonctions celle de contribuer à la formation des chercheurs en maths ainsi que l'accueil de chercheurs étrangers afin de faire progresser la recherche fondamentale.
 
Adresse : Campus de Beaulieu centre H Lebesgue CS 74205 Tl. :
Code Postal : 35042Fax :
Ville : Rennes Email : chl@lebesgue.fr
Pays : Francehttp://www.lebesgue.fr

logo formation une formation par la recherche Cet organisme propose un programme (ou séminaire) accessible en formation par la recherche.

Leguidedesformations.fr vous propose quelques uns des programmes de cet organisme :

  • Master de Mathématiques - Rennes 1
    • Professeur de Mathématiques
    • Est-il nécessaire de décrire cette fonction ? Sans doute non, les souvenirs des uns et des autres étant suffisamment précis pour que ce ne soit pas indispensable !!. Par contre il est intéressant de présenter les principales étapes pour parvenir à l’exercer. Exercer dans l’enseignement secondaire comme Professeur de maths est l’aboutissement d’un long chemin parsemé d’obstacles (examens, concours): Au départ, un parcours universitaire qui de préférence comprendra un DEUG, Sciences et Technologie mention Mathématiques Informatique et Applications aux Sciences, suivie d’une licence de mathématiques. A partir de ce niveau que beaucoup de candidats complètent avec une maîtrise de Mathématiques, préparation du concours d’entrée dans un IUFM (fréquemment en parallèle avec la Maîtrise dans la même université) qui conduira les candidats admis jusqu’au CAPES (certificat d’Aptitude au professorat de l’enseignement du second degré) au terme d’un parcours de 2 ans (1 première année plus théorique pour compléter les enseignement antérieurs et les consolider ; une seconde année de stage en situation) Un parcours existe aussi en formation continue. De nombreux sites présentent plus en détails les conditions d’accès. Consulter par exemple le site du SNES (www.edm.snes.edu)

      Plus d'informations sur le programme

    • Chercheur, Chercheuse en mathématiques
    • Mathématicien, mathématicienne, membre d'une équipe travaillant au sein d'un laboratoire universitaire - laboratoire le plus souvent associé au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) Il ou elle travaille à la résolution de nouveaux problèmes dans divers champs: l'algèbre, les statistiques, les probabilités, l'arithmétique .... etc.
      Nous sommes en face de recherches fondamentales qui pourront donner lieu, dans un deuxième temps, aux développements d'applications dans de nombreuses activités. Cette reconnaissance de chercheur passe par des publications lors de journées d'études, colloques et conférences - la rédaction de notes et d'articles - reprises dans différentes revues scientifiques. Enfin, le ou la chercheur /se en mathématiques intervient dans la formation des étudiants de son université et participe également à des séminaire à l'étranger.

      Comment accède t-on à cette position de « chercheur » qui est la plus élevée dans cette matière ?  D'une façon résumée, l'on peut présenter une filière classique qui se déroule à l'université: Licence en mathématique, Master en mathématiques, avec en dernier, la soutenance d'une thèse suivie de l'agrégation. La voie recommandée incite à s'inscrire dans une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) pour tenter les concours d'admission à Bac + 2 notamment ceux de l'ENS (Ecole Normale Supérieure) parcours qui à son terme conduit également à l'agrégation. Si l'enseignement et la recherche apparaissent comme les « débouchés » naturels de cette formation, les mathématiques, de fait, s'appliquent dans de nombreux domaines porteurs d'avenir comme la biologie, l'informatique, les transports,  les institutions techniques publiques, l'aéronautique et le spatial......etc.

      Plus d'informations sur le programme