Les programmes de remise à niveau pour le secteur : Aides et services à la personne et aux territoires


Les métiers de l’aide à la personne font l’objet d’une grande attention au niveau des décideurs : Ils représentent dit-on « un réservoir important d’emplois » en raison de l’évolution de la population. 3 familles de métiers: Santé, Petite enfance; Personnes âgées et ou dépendantes.

Plusieurs centaines de milliers de postes à l’horizon 2022 seraient à pourvoir. Des activités qui se déclinent en 26 tâches comme, par exemple, entretenir la maison, assurer des petits travaux de jardinage, assurer des petits travaux de bricolage, effectuer des soins esthétiques à domicile pour des personnes dépendantes, Accompagner des enfants de plus de 3 ans dans leurs déplacements, Préparer  des repas à domicile (y compris effectuer les courses)  etc, etc. (1)

Les professionnels reconnaissent qu’il s’agit de métiers exigeants, « Ces métiers demandent motivation, disponibilité et savoir-être, une maîtrise de soi, un sens des responsabilités » précise un directeur de maison de retraite; « Intervenir à domicile auprès de personnes dépendantes parfois exigeantes, rentrer dans leur intimité, travailler seul et en autonomie, demande des qualités évidentes de contact, de débrouillardise, d’honnêteté, de discrétion, de résistance nerveuse, de patience » peut-on lire sur le site de la région PACA. 

Et pourtant, malgré ces compétences que l’on vient d’énumérer, ces emplois ne sont pas reconnus comme ils devraient l’être. Là réside en partie les difficultés de recrutement que rencontrent les employeurs spécialement les sociétés qui se sont créées et qui emploient aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de personnes (dont une forte majorité de femmes) 

Faiblesse des salaires, horaires séquencés, temps partiel, trop rares perspectives de promotion, des causes qui expliquent le manque d’attractivité de ces activités; autant de raison que les décideurs doivent prendre en compte pour un essor sur le long terme de ces professions. 

Quelques lignes d’un éditorial paru dans Ouest-France au printemps 2018 sous le titre « Aider les autres, c’est un vrai métier » de Claire Thévenoux : ……..«  Il faut enfin considérer la relation humaine comme une vraie compétence, à égalité avec d’autres. S’intéresser aux autres, à leur histoire,  leurs opinions, et leurs passions, savoir les écouter et les entendre, n’est pas donné à tout le monde. »

S’il existe de nombreuses possibilités locales et régionales de formation professionnelles avec parfois des opportunités de prises en charge des frais de formation, il est intéressant de souligner que L’AFPA dans de nombreux centres répartie sur l’ensemble du territoire propose plus de 150 sessions de formation pour devenir au terme d’une période formation de 6 mois Assistant/e de vie aux familles, soit un professionnel qualifié /une professionnelle qualifiée parfaitement opérationnel pour ce secteur des services aux personnes. 

https://www.afpa.fr/formation-qualifiante/assistant-de-vie-aux-famill-2 

1) Liste des 26 activités publiée sur « entreprise.gouv.fr » https://www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne/activites-des-sap - Au total, selon entreprise.gouv.fr un secteur qui compte 1.5 million de salariés

Utile: Des titres, diplômes et certifications utiles pour une vraie carrière

https://www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne/quels-sont-titres-et-diplomes-conseilles


Intitulé du Programme

Organismes de formation

Anglais soutien scolaire adolescents - à domicile Language connexion
CNED Soutien scolaire CNED - Enseignement à DistanceActu de l'organisme
Ecrivain public Actualité rentrée 2014 CNED Actu de l'organisme
Renforcer ses compétences en orthographeCNED - Enseignement à DistanceActu de l'organisme