Kercode Pays de VannesActu de l'organisme

L'Etat a lancé le concept de Grande Ecole du Numérique en 2015. Dans ce cadre,
Kercode vient de voir le jour. C'est le fruit d'un partenariat entre le Greta, la Mission locale du Pays de Vannes et Simplon.co. Kercode propose une formation labellisée « Grande Ecole du Numérique » d'une durée de 6 mois gratuite pour les 16 – 25 ans et pour les plus de 45 ans en recherche des compétences utiles et savoir faire informatiques de codeurs et développeurs web. Il s'agit pour les stagiaires de devenir  des professionnels spécialisés capables de s'intégrer dans de nombreuses équipes informatiques ou même de développer en free lance leur propre clientèle. Ils assureront au terme de cette formation la création de sites internet et très précisément le développement d'applications que toutes les entreprises et particuliers utilisent quotidiennement. Une formation qui est une promesse de métier et d'emploi pour les stagiaires.
Démarrage de la première promo Printemps 2016
Adresse : Greta Bretagne Sud Agence de Vannes - 20 rue WinstTl. : 02 97 46 66 66
Code Postal : 56000Fax :
Ville : Vannes Email :
Pays : Francehttp://www.kercode-simplo...

logo formation une formation initiale Cet organisme propose un programme (ou séminaire) accessible en formation initiale.
logo formation une formation continue Cet organisme propose un programme (ou séminaire) accessible en formation continue

Leguidedesformations.fr vous propose quelques uns des programmes de cet organisme :

  • Formation de développeur web
    • Développeur de site Internet ( professionnel)
    • Professionnel informaticien d'un niveau Bac + 2 - Bac + 3 capable d'effectuer le développement de sites Internet en maîtrisant les architectures Internet, HTML, JavaScript et HTTP. il possède également de bonnes connaissances de TCP/IP et de l'Internet. Il ou elle suit avec beaucoup d'attention les propositions de formation professionnelle qui lui sont adressées et qui lui permettent de renforcer et d'actualiser ses compétences dans un domaine où - chacun le sait - l'évolution, d'un côté, des besoins des entreprises et de l'autre des possibilités techniques est extremment rapide. Par exemple, le Développeur de site Internet aura le souci d'intégrer dans son développement les règles de sécurité qui permettront, par le personnel, une exploitation des applications notamment dans le domaine bancaire ou de commerce électronique. Il sera capable de faire sur de nombreux plans le diagnostic de sites existants et de définir les améliorations qui doivent être apportées. Des perspectives soutenues existent pour de tels postes. Entreprises, sociétés de services, Entreprises de l'Internet...etc.

      Plus d'informations sur le programme

    • Développeur d'Applications pour le Web
    • Femme, Homme; Informaticien professionnel - Ce profil peut correspondre à un jeune professionnel ayant suivi des études supérieures d'un niveau Bac + 4 / diplôme d'ingénieur et ayant au cours de sa formation développé des applications web. Il ou elle maîtrise les logiciels et systèmes qui sont les outils de base (ASP, C; CSS et Javascript HTML, Unix, ou NT; SQL, le PHP) Au terme de ses études, recherché par de grandes entreprises, par des SSII partenaires des écoles, il ou elle aura l'embarras du choix pour choisir son employeur.  

      Il est également possible via des formations qualifiantes de 6 à 8 mois organisées pour des jeunes en recherche de professionnalisation et pour des adultes en reconversion d'accéder à ce métier de développeur web en particulier si la formation associe les entreprises et les formateurs autour des projets d'entreprise à mener à bon port. Un métier sous tension dans l'économie du numérique qui est celle du monde au sein duquel petites ou grandes les entreprises évoluent. Cette activité de développeur web peut permettre en fonction des résultats d'évoluer vers celle de Chef de Projet avec la responsabilité complète du développement des nouveaux projets.

      Plus d'informations sur le programme

    • Développeur d'Applications H/F
    • Femme, Homme; Il ou elle effectue l'analyse fonctionnelle et technique d'un ou de plusieurs projets d'applications dont, le plus souvent, il assure - en utilisant les logiciels appropriés - la programmation. Il effectue les tests. Il est capable de réaliser et d'automatiser les procédures d'exploitation de gestion et de réaliser des interfaces graphiques.

      Son travail consiste également à rédiger la documentation utilisateur et développeur pour les parties déjà développées. Enfin, il est le mieux placé pour l'assistance à la prise en main de l'application et pour les dépannages qui suivent son lancement effectif; parfois même pour la formation des utilisateurs. 

      Quel niveau de diplôme pour exercer ce métier ? 

      Bac + 2, Bac + 3; DUT Informatique; Licence professionnelle métiers de l’informatique : développement d’applications, Bachelor informatique/

      Bac + 4/ Bac+5  - Master informatique spécialité développement et applications sur plateformes mobiles/ Master informatique parcours développement et ingénierie des données

      Selon l’étude 2017 de Stackeoverflow sur les développeurs en France reprise par le blog du modérateur; ils sont près de 55% à avoir un bac +4/+5 ou équivalent et 20% à avoir un Bac+2/+3

      La même étude souligne que près de 3 sur 10 ne doivent pas leur réussite dans ce métier à leur parcours académique.  

      Par contre, s’il est un « métier » dont l’ADN comprend une exigence absolue en matière de formation continue c’est bien cette profession de développeur et l’étude Stackeoverflow précise que chaque année, ils participent à des formations en ligne- pour 50% d’entre eux. En parallèle, ils sont tous habitués à participer quotidiennement à des communautés en ligne, à des forums; enfin, par nécessité, ils vont, seuls, étudier la documentation officielle de l’éditeur.  

      Esprit logique; le développeur d’applications surveille régulièrement l'arrivée sur le marché des nouveautés qui peuvent permettre des gains importants de productivité. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur il est capable de piloter un projet ou selon d’autres observateurs, il  travaille sous l'autorité et la supervision d'un ingénieur qui définit les contraintes et les délais et qui suggère de nouvelles opportunités de développement. 

      Des évolutions de carrière interviennent à chaque fois que le / la Développeur d'Applications participe aux sessions professionnelles qui sont organisées par les éditeurs ainsi qu'aux stages de formation des organismes spécialisés. Le marché du travail pour ces professionnels reste très tendu, favorisant ainsi des promotions qui interviennent lors d'un changement d’entreprise.  

      On rencontre aujourd'hui des appellations comme Développeur d'applications Web (référencée dans le répertoire national des certifications professionnelles – RNCP ) Développeur web.Net plate-forme "Microsoft.Net" ; Développeur d'applications mobile, (iPhone, iPad, Android, Blackberry) ; Développeur Intégrateur Internet ; Développeur SQL/Web services (Mise en ligne et maintenance des bases de données)  Développeur d'applications web riches (Rich Internet applications) Ces appellations  mettent en évidence des spécialisations qui sont demandées pour que les entreprises exploitent toutes les possibilités que les avancées technologiques leur permettent. 

      Ces professionnels (elles) se rencontrent au sein de SSII et ou directement au sein des services informatiques des entreprises, organisations et ou administrations. Ils peuvent aussi exercer en « freelance » (plusieurs sites internet proposent des bases de données de plusieurs dizaines de milliers de développeurs freelance) Les plus entreprenants seront les créateurs de leur propre agence ou société.

      Quels parcours les plus jeunes ? 

      Pour les plus jeunes, il est possible de recommander le Bac S, le Bac Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) dans la spécialité systèmes d’information et numérique. Parmi ceux qui « décrochent » un Bac Pro micro-informatique et réseaux, il n'est pas exclu qu'ils (ou elles) puissent progresser  à travers un parcours en formation professionnelle vers des fonctions de développeur d'applications.

      De jeunes adultes qui envisagent une réorientation professionnelle, des adultes en cours de carrière et en recherche d’emploi peuvent avoir de très bonnes opportunités pour se préparer à l’exercice de cette activité en suivant - entre autres -  un stage qualifiant à l’AFPA (développeur de logiciel – 8 mois 1190 heures)  

      Des sites utiles :

      Météojob  - Développeur informatique comprendre le métier 

      https://www.meteojob.com/fiches-metiers/metier-developpeur.html  (développeur d’informatique comprendre le métier) 

      Blog du modérateur  l’enquête 2017 de Stackoverflow Etude annuelle sur les développeurs en France

      https://www.blogdumoderateur.com/etude-stackoverflow-2017/

      Plus d'informations sur le programme