Cours MinerveActu de l'organisme

ENSEIGNEMENT A DISTANCE - Le cours Minerve - depuis le mieu du XXième siècle - propose des enseignements professionnels dans 4  secteurs d'activité: celui des services à la personne, celui de la Petite enfance et du Paramédical, Enfin au sens large celui du Social. Ces cours permettent aux étudiants et étudiantes de se préparer à distance à des examens et à des concours en bénéficiant d'une méthode structurée ( rythme, contenu pédagogique, accompagnement, enseignants, correcteurs...) Pour toute information personnalisée; remplir le formulaire ci-contre.

Demande d'informations

Votre message a bien été enregistré, il sera transmis très prochainement à cet organisme.

Complétez ce formulaire pour recevoir une information complète sur les formations de Cours Minerve :

Vous êtes intéressé(e) par le programme :








* Champs requis

Leguidedesformations.fr vous propose quelques uns des programmes de cet organisme :

  • Accompagnant éducatif et social formation à distance - préparation au concours
    • Accompagnant éducatif et social , Accompagnante Educative et Sociale
    • Appellation récente qui en fait réunit sous un même nom 2 métiers celui d'Auxiliaire de vie sociale et celui d'Aide Médico psychologique. Un décret (celui du 29 Janvier 2016) présente « ce nouveau métier » en fusionnant si l'on peut s'exprimer ainsi les 2 diplômes celui d'auxiliaire de vie sociale le DEAVS (Diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale) et celui d'Aide Médico Psychologique le Diplôme d'Etat d'Aide Médico Psychologique.

      Celles et ceux qui sont aujourd'hui motivés – ées par des carrières dans le secteur social, d'aide aux familles sur tous les plans, vis à vis des multiples situations difficiles qui les frappent (maladies, handicap, chômage, surtout les difficultés qui vont concerner les enfants, les jeunes délinquants mineurs, les relations familiales au niveau des adultes, la perte d'autonomie pour les personnes âgées) pourront découvrir cette nouvelle perspective d’avenir professionnel d'autant que le nouveau diplôme permet de se spécialiser. Le DEAES - Le diplôme d'Etat d'Accompagnant Educatif et Social – un diplôme de niveau V - propose 3 spécialités à partir d'un socle commun:

      Accompagnement de la vie à domicile

      Accompagnement de la vie en structure collective

      Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire;

      Les organisations de formation de leur côté proposent des cycles de formation de quelques mois dont la durée peut varier en fonction du niveau d'entrée des candidats. Des passerelles existent pour celles et ceux qui possèdent déjà un diplôme et qui veulent obtenir ce diplôme d’Etat. Pour réussir le concours d’entrée en formation, il faut réussir un test écrit d’1h30 suivi d’un entretien individuel de 30 minutes.

      Le diplôme est délivré par la DRJSCS – La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale dès lors que les candidats ont validé les 4 domaines de compétences suivants :

      Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale

      Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité

      Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés

      Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne 

      Il s'agit donc d'une orientation qui peut permettre de trouver un emploi  dans différents types de structures en fonction notamment de la spécialité choisie (au sein de réseaux de maisons d’accueil et résidence pour l’autonomie et de maisons de retraite, au sein de centres d'accueil de personnes handicapées, de services d'aides à domicile, au sein de Maisons d'Enfants à Caractère Social (les MECS) et de structures d’accueil de jeunes délinquants mineurs –au sein  des ESAT – Etablissement et de services d'aide par le travail  – des IME - instituts médico-éducatifs, des dispositifs d’éducation inclusive classes/écoles… etc.) 

      Les  postes à pourvoir le sont en CDI, CDD. Parfois les responsables offrent des postes à temps partiel, proposent des vacations sur des week-ends….

      Quel avenir professionnel pour un Accompagnant éducatif et social ?

      L’expérience acquise dans cette fonction peut permettre d’envisager des responsabilités d’encadrement d’équipe, par exemple dans les services d’aide à domicile.

      En fonction de sa spécialité, des chemins d’évolution existent et permettent d’entrevoir des activités professionnelles d’un plus haut niveau de responsabilité vers le secteur des soins médicaux (comme Aide – soignant; Aide médico psychologique) ou dans le cadre d’une formation professionnelle qualifiante l’Accompagnant Educatif et Social peut devenir responsable d’une équipe ou encore devenir adjoint d’une direction d’établissement.

      Chacun perçoit pour conclure que cette activité d’Accompagnant Educatif et Social AES est particulièrement exigeante et éprouvante du point de vue du travail au quotidien. On a observé des annonces de recrutement avec une longue liste de tâches à accomplir, d’autres avec un travail de nuit et ou le week-end, certaines avec une charge de travail répartie sur plusieurs établissements….

      la Formation Professionnelle Continue (FPC) la Valorisation des Acquis de l’Expérience – la VAE -  ouvrent avec opportunité des perspectives de carrière attractives pour celles et ceux qui se dévouent sans compter auprès d’un public d’enfants, d’adolescents d’adultes et de personnes âgées.

      A l’échelle du pays, un secteur d’activité qui génère une forte valeur ajouté en solidarité; Au niveau individuel, des professionnels qui trouvent dans le mieux vivre et mieux être de ceux qu'ils accompagnent tout ce qui peut leur permettre de penser qu'ils réussissent pleinement leur vie.  


       

  • Accompagnateur, Accompagnatrice Personnes âgées dépendantes - formation par correspondance
  • Aide soignante Préparation du concours d'entrée dans les écoles par correspondance
    • Aide soignante
    • Professionnell/el titulaire du diplôme d'Etat d'Aide-soignante/Aide-soignant. Personne ayant suivi une formation spécialisée dans une école (12 mois). Une remise à niveau a souvent été nécessaire pour réussir les épreuves de sélection des concours d’entrée dans les écoles et Instituts de préparation. Parmi les diplômes pris en considération au moment de se présenter: le CAP petite enfance, un titre ou diplôme homologué du niveau V, Etre du niveau 1ère S, avoir suivi les enseignements de cette classe. Enfin, des personnes embauchées sans qualification dans les milieux hospitaliers et médico-sociaux, dès lors qu’elles justifient de 2 ans d’expérience peuvent prétendre se présenter aux épreuves de sélection. Des dispenses existent pour les candidats qui possèdent le BEP Carrières sociales -dispense pour les épreuves écrites.
      Pour mieux connaître ce métier qui s'exerce sous l'autorité d'un(e) infirmier (e) à l'hôpital - ou dans le cadre d'une organisation autorisée pour les interventions à domicile- on trouvera des informations utiles sur le site de l’ONISEP et sur celui aide-soignant.net . A titre d'information, voici quelques unes des tâches - toutes centrées sur le patient - qui sont la base du travail de l'aide-soignante :
      > Aide les patients - avec un grand souci d'hygiène et de propreté - à accomplir les soins corporels quotidiens: faire sa toilette, s'habiller, s'alimenter, éliminer
      > Elle veille au maintien des liens sociaux du patient et au maintien de ses capacités à communiquer.
      >Elle participe à l'accompagnement des patients dans des situations de crise et de fin de vie.
      Un parcours difficile pour l’exercice d’un métier qui n’est pas toujours reconnu comme il conviendrait. travail de nuit, travail le dimanche, le samedi nous sommes en présence d'une activité exigeante sous l'angle des horaires et d'une façon générale concernant les conditions de travail. Métier accessible par la VAE - Validation des Acquis de l'Expérience.

      Métier qui figure parmi ceux qui recruteront le plus d'ici 2020. Les derniers chiffres mentionnés faisaient état de près de 600 000 postes dans notre pays(DARES etudes familles professionnelles)

      Source d'information européenne à consulter: Aide soignant  

      ESCO : European Skills, Compétences Qualifications and Occupations

       

       

    • Travailleur familial, travailleuse familiale
    • Voici une appellation que certains considéreront peut être comme désuète. Et pourtant elle recouvre en fait des situations qui sont toujours d’actualité. ....Et certains emploient toujours cette dénomination. (voir le site Internet: Aide-domicile ) Il est certain cependant qu'aujourd'hui l'on devra privilégier la dénomination de Technicien de l'intervention sociale et familiale. Voir le site de l'ONISEP 
       Pour une présentation succincte "La travailleuse familiale est un service destiné à vous aider dans vos tâches familiales et ménagères à l'occasion d'une naissance, d'une fatigue, d'une maladie, d'une hospitalisation..." 
      4 principes fondamentaux donnent à ceux et celles qui remplissent cette fonction un véritable statut professionnel « a) un cadre de travail défini en référence au droit du travail et à une déontologie contenue dans un contrat qualité ; b) un ou une professionnelle ayant suivi un apprentissage et ou une formation diplômante et permanente, c) un ou une responsable référent garant du cadre défini et de la qualité du service, véritable régulateur et médiateur, d) enfin, un projet d’intervention résultat d’une négociation entre l’usager et l’organisation qui assure la mise en relation. (souvent des associations, des services municipaux,….etc.) toujours en coordination avec les services sociaux locaux, Caisses d’Allocations Familiales… et autres , notamment pour les aspects financiers.
      Des lycées professionnels proposent des filières conduisant au Bac Pro services – Services à la personne et assurent la préparation à cette catégorie de métiers. Soit l'obtention de titres professionnels comme Auxiliaire de vie sociale, Aide puéricultrice. Des organismes de formation proposent également des programmes de préparation. Entrée en formation après une épreuve de sélection. (Durée 18 à 24 mois) Des centres d'enseignement à distance rendent de grands services pour se préparer et se qualifier pour l'exercice de ce métier.

      Actualité: Depuis Janvier 2016 existe un nouveau diplôme - le Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social - qui réunit et remplace les 2 diplômes pré-existants le DEAMP - le diplôme d'Etat d'Aide médico psychologique et le DEAVS - le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale. Le nouveau diplôme se nomme le DEAES le Diplôme d'Etat d'Accompagnant educatif et social. Les diplômés /ées peuvent se prévaloir de l'une des 3 spécialités suivantes : - Accompagnement de la vie à domicile; - Accompagnement de la vie en structure collective; - Accompagnement à l’éducation 

      inclusive et à la vie ordinaire

      Un site utile pour ces informations actualisées:  GRIMES 

       

       

  • Assistante de service social - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Assistante sociale - Assistant de service social
    • Professionnelle formée et qualifiée pour apporter aux personnes qui en ont besoin des informations et conseils susceptibles de leur permettre de bénéficier des dispositifs administratifs, sociaux, juridiques, financiers, de santé ou de formation
      Son rôle: accompagner les personnes et les familles dans les démarches; favoriser les contacts qu’elles peuvent prendre pour s’insérer dans tous les domaines sociaux ainsi que dans les processus qui peuvent faciliter la recherche d’emploi et d’activité.
      Dans une société moderne, les administrations et les instances auxquelles les administrés s’adressent sont souvent difficiles d’accès et les personnes en difficulté peuvent hésiter à entreprendre des démarches. L’assistante de service social pourra grâce à son écoute et à sa connaissance des rouages administratifs et des dispositions réglementaires effectuer les rapprochements et faire apparaître les solutions.
      Métier que l’on peut exercer après une formation de 3 ans au sein d’écoles spécialisées existant dans toutes les régions du pays. Même si des dispenses existent; le Bac constitue en tant que diplôme la base la plus utile pour entrer en formation.(en réussissant le concours d’entrée dans les écoles pour les3 ans de formation) Le diplôme: Diplôme d'État d'Assistant de Service Social. (le DEASS) que l’on obtient après 3 ans d’études. Les postes sont ouverts (la plupart du temps sur concours) au sein des organismes de sécurité sociale, des collectivités locales et souvent dans un cadre associatif qui s’est révélé être très utile dans ce domaine; quelques entreprises recrutent également des assistantes sociales. Il faut signaler une autre possibilité de formation: Suivre une formation universitaire de 2 ans pour préparer le DUT Carrières Sociales – Option Assistance Sociale, cette voie exige une 3ième année d’études pour se présenter au Diplôme d’Etat. Un site utile celui de l'ANAS.

      Autre site utile: Publidia 

    • Assistant social ( prépa)
    • En fait devenir Assistant social est un parcours en 2 étapes au moins. Celui ou celle qui veut franchir avec succès la première étape c’est à dire réussir - pour les non bacheliers l’examen de niveau organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS) puis les épreuves d’entrée dans les écoles de préparation au diplôme d’assistant social ont tout intérêt à suivre une « mise à niveau » qui multiplie les chances.(notamment pour les non – bacheliers) Le bon profil: A côté des conditions d’âge; avoir le bac ou un diplôme sanitaire et social, une expérience en ce qui concerne une activité sociale, par exemple parfois, avoir assuré un travail dans le cadre d’une association d’aide, y compris bénévolement; parfois avoir suivi une journée d’information sur le travail social dans le cadre d’un mouvement ou d’une œuvre. Dès lors l’on peut penser que la préparation à l’examen d’entrée dans une école spécialisée sera particulièrement efficace. Sur le site pour une présentation du métier sélectionner Assistant social Assistante sociale.

  • Assistante Maternelle - Préparation directe à un métier par correspondance
    • Assistante maternelle
    • Profession presque exclusivement exercée par les femmes. Exigence d’un agrément préalable par les services départementaux de la Protection maternelle et infantile (PMI); agrément délivré par le Conseil Général du département qui prend en compte, entre autres, le logement. Les assistantes maternelles possédant cet agrément sont habilitées et reconnues pour assurer la garde de jeunes enfants. Il est souvent préconisé d'être titulaire du CAP petite enfance. L’agrément est délivré soit pour un accueil « non permanent » c’est à dire pendant que les parents travaillent ; soit, pour un accueil « permanent » c’est à dire jour et nuit. Il faut savoir que pour le renouvellement de cet agrément, l’assistante maternelle devra justifier avoir suivi une formation professionnelle au cours des premières années d’exercice de ce métier. Métier qui, avant tout, réclame un dévouement de tous les instants, les qualités d’hygiène et de propreté que l’on imagine, le sens de l’écoute des parents comme des bébés et jeunes enfants qui attendent d’elle beaucoup d’affection. Les pouvoirs publics apportent beaucoup d’attention à l’évolution de cette profession régie par un texte de Juillet 1992. Aujourd’hui une convention collective existe qui permet de professionnaliser encore davantage l’exercice de ce métier qui est exercé par plus de 350 000 assistantes maternelles reconnues. Retenir également que le BEP Carrières sanitaires et sociales est le diplôme qui permet d'avoir le maximum de chances de progression dans les carrières des activités sociales et sanitaires (notamment pour préparer les concours d'entrée dans les écoles spécialisées) Retenir, enfin, que le BAC Pro ASSP - Accompagnement Soins et Service à la Personne Option A domicile qui prend au cours des prochaines années le relai du BEP Carrières Sociales renforce cette évolution vers la reconnaissance des Assistantes Maternelles comme étant des professionnelles qualifiées à part entière.

  • ATSEM - Agent Territorial Spécialisé Ecole Maternelle
    • Agent territorial spécialisé des écoles maternelles ATSEM
    • Profession presque exclusivement féminine. Elles sont environ 60 000 en poste depuis le décret de 1992 qui a institué cette fonction placée sous l’autorité du maire de la commune.
      Personne qui, aux côtés de l’enseignante ou de l’enseignant d’école maternelle, est capable d’être auprès des enfants pour les aider dans leur vie quotidienne à l’école et indirectement pour apporter une grande aide à l’enseignant.
      C’est l’ATSEM qui assure matériellement l’accueil des enfants, les aides à se déshabiller et à s’habiller, les accompagne lorsqu’ils circulent dans l’établissement, s’assure des bonnes conditions d’hygiène des locaux, aide les enfants lorsqu’ils vont aux toilettes et veille à la propreté des lieux. L'ATSEM apporte une assistance tout au long du repas le midi et son temps de travail comprend également les garderies du matin et du soir. On peut ajouter que sans interférer sur le travail de l’enseignant celui-ci se trouve très soulagé par l’efficacité de l’ATSEM qui est attachée à sa clase.
      Au total, « Les agents spécialisés des écoles maternelles participent à la communauté éducative » comme le prévoit le décret de 1992”
      Comment devient –on ATSEM ?
      Depuis 2010, 3 types de concours coexistent:
      1)Avoir le CAP Petite enfance ou être maman de 3 enfants se sont les conditions requises pour se présenter au concours externe (2 épreuves)
      2)Etre fonctionnaire et avoir une expérience professionnelle d’au moins 2 années auprès de jeunes enfants ;il est possible de se présenter au concours interne (1 seule épreuve)
      3)Sans être fonctionnaire mais avoir une expérience professionnelle d’au moins 4 ans auprès des jeunes enfants, Il est possible de se présenter au 3ième concours ouvert en particulier aux assistantes maternelles qui ne possèdent pas le CAP Petite Enfance et qui n’ont pas eu la possibilité de valider les acquis leur expérience professionnelle.(VAE) – (2 épreuves)  
      Beaucoup d’informations sont disponibles sur le site www.atsem.fr  que nous conseillons de consulter. Il apparaît également que la natalité dans notre pays reste à un niveau élevé et que cet état de fait implique le maintien des besoins pour cette fonction a un niveau élevé.

  • Auxiliaire de puériculture - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Auxiliaire de puériculture, Auxiliaire puéricultrice
    • Professionnelle qualifiée apportant aux enfants malades, handicapés ou bien portants tout ce dont ils ont besoin dans le cadre de leur vie quotidienne et ce en liaison et sous le contrôle d’une puéricultrice. Selon le milieu qu’elle choisit, milieu hospitalier , milieu extra hospitalier, l’auxiliaire de puériculture aura une activité différente. Dans un milieu hospitalier, en maternité par exemple, elle accompagne l’infirmière dans les soins donnés aux enfants (toilette, alimentation, hygiène, elle aide les jeunes parents dans la prise en charge de leur nouveau rôle) Dans d’autres services, elle participe aux soins spécialisés sous le contrôle d’une infirmière puéricultrice. En dehors des hôpitaux et cliniques, (centre de protection maternelle et infantile PMI, en structure d’accueil ; elle accompagne et soutien les efforts du parent en charge du bébé. Elle apporte sa contribution aux activités d’éveil qui sont organisées. Au total, en fonction des circonstances, l’assistante de puériculture est un membre à part entière des équipes pluridisciplinaires qui prennent en charge les jeunes enfants tant du côté hospitalier que hors de ce contexte. Une profession à laquelle on accède après un an de formation au sein d’une école de formation et la validation de son année par le DPAP (Diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture) On entre dans les écoles sur concours dès lors que l’on 17 ans l’année des épreuves de sélection et l’un des diplômes suivants BEPC, CAP petite enfance, ou après avoir suivi une classe de première préparant au bac. Des candidats peuvent faire valoir leur expérience d’une durée de 2 ans dans les secteurs identifiés ci-dessus. En fait, il est souvent indispensable de bien se préparer aux épreuves du concours d’entrée, notamment en choisissant avec attention un cours de préparation qui proposera un programme complet et une pédagogie adaptée. Selon Pôle Emploi, un secteur d'avenir - le paramédical  un secteur "qui a le vent en poupe" et qui possèdent de réelles perspectives de recrutement. un site utile: http://www.123boutchou.com/auxiliaire_puericulture_metier.html

  • Auxiliaire de vie sociale - Préparation
    • Auxiliaire du troisième âge - Auxiliaire de vie sociale
    • Auxiliaire du 3ième âge, Auxiliaire de vie sociale, Assistante de vie, des appellations qui concourent à décrire la fonction d'aide et de service aux personnes en perte d'autonomie, en manque de soutien dans la vie quotidienne et en souffrance psychologique. 

      Ce professionnel qui apporte un appui aux personnes à leur domicile leur permet de surmonter les difficultés particulières qui peuvent au quotidien perturber gravement leur équilibre de vie : aide à la toilette,  garde, accompagnement, aide aux repas, change, aide au lever et coucher… entretien de la maison et travaux ménagers, préparation de repas y compris les courses. 

      D’une façon précise l’auxiliaire du 3ième âge intervient auprès des personnes âgées vivant chez elles, en maison de retraite ou séjournant parfois dans des maisons de convalescence ou des hôpitaux.

      Nous avons remarqué sur un site Internet cette phrase qui résume bien le rôle de ces professionnels: « L'auxiliaire du 3ème âge détient de véritables savoir-faire théoriques et pratiques qui le conduisent à s'occuper de façon permanente de personnes âgées et à concourir à leur bien-être ».

      Souvent axée sur quelques modules (Santé ; Hygiène, Alimentation, Vie sociale, Etablissements et Structures d’accueil et de soins…) la formation permet aux personnes qui envisagent d’exercer cette activité d’apporter un soutien physique et moral aux personnes âgées.

      Chacun comprend que la solitude est souvent devenue pour les personnes âgées l’ennemie qu’il faut combattre et que ce métier en apportant une présence doublée d’une aide régulière contribue au maintien d’un équilibre de vie des aînés /ées. 

      Les formations (en centre, parfois à distance) sont souvent sanctionnées par des certificats de participation qui apportent un appui dans les pourparlers d’embauche qui ont lieu.

      Retenir que les formations initiales aujourd’hui professionnalisent de plus en plus pour les jeunes ces activités. Voir, par exemple, la présentation du profil de l'Assistante de vie. Cette présentation met en valeur les processus de formation qui aujourd’hui sont recommandés pour l’exercice de ces métiers. 

      Dès lors, avec un diplôme en poche, il sera plus facile de s’insérer professionnellement dans les réseaux, associations ou structures diverses qui, de fait, rendent ce service d’une façon structurée et organisée:

      Travail en équipe, organisation des périodes de congés, formation continue, relations avec le personnel de santé, autant  d’éléments qui confirment que la qualification professionnelle permettra à l’Auxiliaire du 3ième âge de bénéficier également d’appuis précieux pour réussir dans cette activité particulièrement éprouvante physiquement et psychiquement.  

      Le vieillissement de notre population permet de penser que ces activités au bénéfice du 3ième âge vont demander de plus en plus de personnes formées au cours des prochaines années. Cette orientation professionnelle est donc pour des personnes motivées qui s’interrogent sur leur avenir professionnel une opportunité  à prendre en considération.

      Depuis Janvier 2016 - existe un nouveau diplôme - Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social - qui réunit et remplace les 2 diplômes pré-existants le DEAMP - le diplôme d'Etat d'Aide médico psychologique et le DEAVS - le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale.  Le nouveau diplôme se nomme le DEAES leDiplôme d'Etat d'Accompagnant Educatif et social. Les diplômés /ées peuvent se prévaloir de l'une des 3 spécialités suivantes:  - Accompagnement de la vie à domicile; - Accompagnement de la vie en structure collective; - Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

      Un site utile: ADHAP Services 

      Un réseau de franchisés ( 170 centres dans le pays)  au service des personnes pour une aide à domicile afin de les accompagner  pour  surmonter les dépendances liées à l’âge, aux handicaps ou aux immobilisations temporaires. Découvrir sur le site les postes à pourvoir ainsi que les possibilités de formation

       

  • CAP Petite enfance - Préparation à l'examen officiel par correspondance
    • Auxiliaire de jardin d'enfants
    • Professionnelle assurant au sein des jardins d'enfants pour les 2 à 4 ans des fonctions complètes de garde, de protection et d'éveil et d'attention, y compris, toilette, repas et activités de jeux. Parmi toutes ces activités, celle de la préparation des enfants à leur future vie sociale et notamment scolaire est souvent considérée comme l'objectif principalà atteindre. D'un point de vue diplôme, voir sur le site la présentation de la fonction d'auxiliaire de puériculture qui recouvre et englobe celle d'auxiliaire de jardin d'enfants: " Une profession à laquelle on accède après un an de formation au sein d’une école de formation et la validation de son année par le DPAP (Diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture) On entre dans les écoles sur concours dès lors que l’on 17 ans l’année des épreuves de sélection et l’un des diplômes suivants BEPC, CAP petite enfance,..." voir la suite.

    • Auxiliaire de puériculture, Auxiliaire puéricultrice
    • Professionnelle qualifiée apportant aux enfants malades, handicapés ou bien portants tout ce dont ils ont besoin dans le cadre de leur vie quotidienne et ce en liaison et sous le contrôle d’une puéricultrice. Selon le milieu qu’elle choisit, milieu hospitalier , milieu extra hospitalier, l’auxiliaire de puériculture aura une activité différente. Dans un milieu hospitalier, en maternité par exemple, elle accompagne l’infirmière dans les soins donnés aux enfants (toilette, alimentation, hygiène, elle aide les jeunes parents dans la prise en charge de leur nouveau rôle) Dans d’autres services, elle participe aux soins spécialisés sous le contrôle d’une infirmière puéricultrice. En dehors des hôpitaux et cliniques, (centre de protection maternelle et infantile PMI, en structure d’accueil ; elle accompagne et soutien les efforts du parent en charge du bébé. Elle apporte sa contribution aux activités d’éveil qui sont organisées. Au total, en fonction des circonstances, l’assistante de puériculture est un membre à part entière des équipes pluridisciplinaires qui prennent en charge les jeunes enfants tant du côté hospitalier que hors de ce contexte. Une profession à laquelle on accède après un an de formation au sein d’une école de formation et la validation de son année par le DPAP (Diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture) On entre dans les écoles sur concours dès lors que l’on 17 ans l’année des épreuves de sélection et l’un des diplômes suivants BEPC, CAP petite enfance, ou après avoir suivi une classe de première préparant au bac. Des candidats peuvent faire valoir leur expérience d’une durée de 2 ans dans les secteurs identifiés ci-dessus. En fait, il est souvent indispensable de bien se préparer aux épreuves du concours d’entrée, notamment en choisissant avec attention un cours de préparation qui proposera un programme complet et une pédagogie adaptée. Selon Pôle Emploi, un secteur d'avenir - le paramédical  un secteur "qui a le vent en poupe" et qui possèdent de réelles perspectives de recrutement. un site utile: http://www.123boutchou.com/auxiliaire_puericulture_metier.html

    • Assistante maternelle
    • Profession presque exclusivement exercée par les femmes. Exigence d’un agrément préalable par les services départementaux de la Protection maternelle et infantile (PMI); agrément délivré par le Conseil Général du département qui prend en compte, entre autres, le logement. Les assistantes maternelles possédant cet agrément sont habilitées et reconnues pour assurer la garde de jeunes enfants. Il est souvent préconisé d'être titulaire du CAP petite enfance. L’agrément est délivré soit pour un accueil « non permanent » c’est à dire pendant que les parents travaillent ; soit, pour un accueil « permanent » c’est à dire jour et nuit. Il faut savoir que pour le renouvellement de cet agrément, l’assistante maternelle devra justifier avoir suivi une formation professionnelle au cours des premières années d’exercice de ce métier. Métier qui, avant tout, réclame un dévouement de tous les instants, les qualités d’hygiène et de propreté que l’on imagine, le sens de l’écoute des parents comme des bébés et jeunes enfants qui attendent d’elle beaucoup d’affection. Les pouvoirs publics apportent beaucoup d’attention à l’évolution de cette profession régie par un texte de Juillet 1992. Aujourd’hui une convention collective existe qui permet de professionnaliser encore davantage l’exercice de ce métier qui est exercé par plus de 350 000 assistantes maternelles reconnues. Retenir également que le BEP Carrières sanitaires et sociales est le diplôme qui permet d'avoir le maximum de chances de progression dans les carrières des activités sociales et sanitaires (notamment pour préparer les concours d'entrée dans les écoles spécialisées) Retenir, enfin, que le BAC Pro ASSP - Accompagnement Soins et Service à la Personne Option A domicile qui prend au cours des prochaines années le relai du BEP Carrières Sociales renforce cette évolution vers la reconnaissance des Assistantes Maternelles comme étant des professionnelles qualifiées à part entière.

    • Professionnels de la petite enfance
    • Cette appellation a été introduite dans la base d’information pour mettre en valeur un groupe de professions dont le point commun est d'être centrées sur les enfants depuis le bébé, le nourrisson jusqu'aux enfants de 6 ou 7 ans. Sans chercher à  lister ces métiers d'une façon exhaustive voici les principales professions que l'on trouve derrière cette dénomination: Assistante maternelle, Auxiliaire de puériculture, Auxiliaire parentale, Puéricultrice, Educateur de jeunes enfants, Animateur Enfant/ ALSH, Garde d'enfants, ATSEM Agent Territorial Spécialisé dans les Ecoles Maternelles. De nombreuses voies de formation permettent de se préparer à les exercer, certaines
      passant des préparations, puis la réussite au concours d'entrée dans les écoles spécialisées. Des formations sont parfois organisées par les employeurs - crèches, associations - sur les lieux d'accueil des enfants pour pallier les départs. Certaines professions peuvent être exercées à temps partiel. Toutes exigent des qualités de grande attention et vigilance auxquels s'ajoutent les savoir faire spécifiques à chacune d'entre elles.
      Parmi les diplômes les plus remarqués et le plus souvent exigés le CAP petite enfance, le BAPAAT, brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien, le DNEJE- le Diplôme National d'Education de Jeunes Enfants
      Il est également important de souligner que pour la plupart de ces métiers, les spécialistes recommandent d'actualiser régulièrement ses connaissances afin d'avoir en permanence l'assurance d'exercer en toute plénitude.
      Il est possible sur Internet de se documenter pour se perfectionner. Par exemple,
      le site les grands rendez-vous de la petite enfance présente l'université 2015 qui propose des conférences et ateliers permettant à tous les professionnels d'être le plus opérationnel qui soit pour réussir dans ces métiers exigeants.

    • Travailleur familial, travailleuse familiale
    • Voici une appellation que certains considéreront peut être comme désuète. Et pourtant elle recouvre en fait des situations qui sont toujours d’actualité. ....Et certains emploient toujours cette dénomination. (voir le site Internet: Aide-domicile ) Il est certain cependant qu'aujourd'hui l'on devra privilégier la dénomination de Technicien de l'intervention sociale et familiale. Voir le site de l'ONISEP 
       Pour une présentation succincte "La travailleuse familiale est un service destiné à vous aider dans vos tâches familiales et ménagères à l'occasion d'une naissance, d'une fatigue, d'une maladie, d'une hospitalisation..." 
      4 principes fondamentaux donnent à ceux et celles qui remplissent cette fonction un véritable statut professionnel « a) un cadre de travail défini en référence au droit du travail et à une déontologie contenue dans un contrat qualité ; b) un ou une professionnelle ayant suivi un apprentissage et ou une formation diplômante et permanente, c) un ou une responsable référent garant du cadre défini et de la qualité du service, véritable régulateur et médiateur, d) enfin, un projet d’intervention résultat d’une négociation entre l’usager et l’organisation qui assure la mise en relation. (souvent des associations, des services municipaux,….etc.) toujours en coordination avec les services sociaux locaux, Caisses d’Allocations Familiales… et autres , notamment pour les aspects financiers.
      Des lycées professionnels proposent des filières conduisant au Bac Pro services – Services à la personne et assurent la préparation à cette catégorie de métiers. Soit l'obtention de titres professionnels comme Auxiliaire de vie sociale, Aide puéricultrice. Des organismes de formation proposent également des programmes de préparation. Entrée en formation après une épreuve de sélection. (Durée 18 à 24 mois) Des centres d'enseignement à distance rendent de grands services pour se préparer et se qualifier pour l'exercice de ce métier.

      Actualité: Depuis Janvier 2016 existe un nouveau diplôme - le Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social - qui réunit et remplace les 2 diplômes pré-existants le DEAMP - le diplôme d'Etat d'Aide médico psychologique et le DEAVS - le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale. Le nouveau diplôme se nomme le DEAES le Diplôme d'Etat d'Accompagnant educatif et social. Les diplômés /ées peuvent se prévaloir de l'une des 3 spécialités suivantes : - Accompagnement de la vie à domicile; - Accompagnement de la vie en structure collective; - Accompagnement à l’éducation 

      inclusive et à la vie ordinaire

      Un site utile pour ces informations actualisées:  GRIMES 

       

       

    • Puéricultrice
    • Sur le site officiel du ministère de la Santé [Portail des métiers de la santé] - on définit comme suit la puéricultrice : «La puéricultrice est une infirmière spécialisée dans le développement des jeunes enfants qu’ils soient malades ou en bonne santé. D’autre part, à l’aspect sanitaire du métier de puéricultrice, s’est ajoutée une mission d’information auprès des parents». Ainsi donc, il faut avoir déjà la qualification d’infirmière (avoir le diplôme d’état) ou de sage femme pour postuler au concours d’entrée dans une école de puéricultrices ou être en dernière année d’école d’infirmières. Celles qui réussissent le concours, pendant une année, suivent une formation comprenant presque à part égale un enseignement théorique et, d’autre part des stages cliniques dans différents services et structures d’accueil (maternité, pédiatrie, service de protection maternelle et infantile…) Le diplôme est délivré aux étudiantes-stagiaires qui réussissent à avoir la moyenne à l’ensemble des épreuves -contrôle des connaissances, épreuves de synthèse, évaluations de capacités. Diplômée, la puéricultrice exercera, au delà des services hospitaliers accueillant des bébés et jeunes enfants, au sein des crèches, des jardins d’enfants, et haltes-garderies, et au sein des centres de protection maternelle et infantile. Point n’est besoin d’insister pour souligner les exigences d’une profession dont l’exercice demande au delà des connaissances et des techniques de grandes qualités humaines ainsi qu’un sens aigu de la communication auprès des jeunes enfants.

       

      L’on dénombre 11000 puéricultrices en France. Elles travaillent dans les hôpitaux, au sein des maternités, dans les crèches, les haltes garderies.

       

      Des travaux sont toujours en cours pour la définition des contenus formation afin de rendre possible l’obtention du diplôme par la validation des acquis de l’expérience –VAE – de nombreuses informations utiles sur «  infirmiers.com »

  • Educateur Jeunes enfants - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Educateur de Jeunes Enfants
    • Homme; Femme ; ayant toutes les qualités intellectuelles et humaines requises, et, formé et qualifié pour prendre en charge dans le cadre d’un travail d’équipe, l’éducation d’enfants de 0 à 7 ans. L’éducateur spécialisé possède des qualités d’observateur, il saura capter l’intérêt des bébés et bambins pour leur faire découvrir le monde proche qui les entoure et également leur place à côté des « plus grands » et des adultes. Avoir des qualités de conteur ; être capable de les faire jouer, de savoir leur proposer de petites activités artistiques (dessin ..etc.) Pour entrer en formation (dont la durée est fonction de l’organisation de la formation – au minimum 2 ans, voire 3 ans) : Posséder le Bac ou, entre autres, avoir réussi l’examen de niveau organisé par la direction régionale des affaires sanitaires et sociales, Etre titulaire d’un des diplômes d’Etat du travail social ou paramédical. L’on trouvera toutes les informations détaillées sur le site du ministère http://www.social.gouv.fr/htm/pointsur/travail_soc/metiers/educateur_je.htm Des organismes se sont spécialisés dans ce type de préparation et entraîne leurs étudiants pour cet examen. Sanction de la formation : diplôme d'Etat d'Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE) délivré par le ministère chargé des affaires sociales.

    • Educateur Jeunes Enfants – prépa
    • En fait devenir Educateur Jeunes Enfants est un parcours en 2 étapes au moins . Celui ou celle qui veut franchir avec succès la première étape c’est à dire réussir - pour les non bacheliers l’examen de niveau organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS) puis les épreuves d’entrée dans les écoles de préparation au diplôme Educateur Jeunes Enfants (bacheliers et non bacheliers) ont tout intérêt à suivre une « mise à niveau » qui multiplie les chances. (notamment pour les non – bacheliers) Le bon profil : A côté des conditions d’âge ; avoir le bac ou un diplôme sanitaire et social, une expérience en ce qui concerne une activité dans un cadre accueillant des jeunes enfants par exemple une association d’aide, y compris – pour souligner sa motivation - faire valoir un rôle auprès de jeunes frères ou soeur; parfois, avoir suivi une journée d’information sur le travail social dans le cadre d’un mouvement ou d’une œuvre. Dès lors l’on peut penser que la préparation à l’examen d’entrée dans une école spécialisée sera particulièrement efficace. Sur le site pour une présentation du métier : sélectionner Educateur Jeunes Enfants

    • Animateur d'atelier d'enfants, Animatrice......
    • Si dans un premier temps l'on consulte pour cette activité professionnelle le Répertoire National des Certifications Professionnelles l'on découvre une fiche qui présente un « artiste formateur en arts plastiques animateur d'atelier » Pour assurer avec maîtrise la conduite de son travail il devra assurer 3 fonctions: celle d'artiste ayant un fort potentiel en conception et réalisation d'oeuvres d'art; celle de formateur capable de transmettre ses connaissances et méthodes en dessin, peinture, sculpture, céramique, peinture sur porcelaine.... Enfin, celle d'animateur organisateur du bon déroulement des séances et de la gestion du matériel, capable de communiquer avec la structure qui l'emploie et d'avoir les meilleures relations possibles avec son environnement.
      Dès lors, cet intitulé est-il restrictif dans la mesure où le RNCP ne fait pas référence explicitement aux enfants ? Sans doute trouve -t-on dans ce qui précède l'ensemble des savoir et savoir faire qui sont indispensables pour réussir. L'on identifie sur Internet des centres de formation professionnelle, des artistes indépendants et expérimentés qui proposent des stages de formation plus ou moins longs permettant de se préparer à l'animation des ateliers. Parmi les publics devant lesquels les animateurs d'atelier interviennent les enfants sont souvent cités en premier. L'on remarque aussi la formation « d'animateur d'atelier d'éveil pour enfants » une formation correspondant exactement au profil que nous présentons: un animateur, une animatrice qui va faire son possible pour « faire naître le potentiel artistique et d'intérêt culturel de ses jeunes participants »
      Ce professionnel peut donc être indépendant. On le rencontre aussi dans de nombreuses structures qui gravitent autour des collectivités locales: écoles d'art, centres sociaux et culturels, associations. Avec la réforme récente des rythmes scolaires, ces animateurs sont en première ligne !
      Ne pas oublier que certains peuvent avoir des profils un peu différents et posséder toutes les connaissances et techniques pour faire découvrir aux enfants les multiples jeux de société qui sont aujourd'hui à leur disposition.
      Ceci nous permet d'ailleurs de faire référence à la fiche ROME de Pôle Emploi qui embrasse à la fois l'animation d'activités artistiques, culturelles ou ludiques: Fiche ROME G1202
      Pour les plus jeunes, le Bac STD2A – Sciences et technologies du Design et des Arts appliqués peut être considéré comme une première étape d'un parcours conduisant après 3 ans d'études supérieures par exemple au DNAP – Diplôme National d'Arts Plastiques ou au DNSEP; Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique ou aux licences professionnelles des secteurs des arts et arts appliqués. Un "bagage" qui cette fois place le ou la titulaire de ces diplômes dans une position favorable pour envisager cette activité. Activité qui peut ne constituer qu'un volet de l'ensemble de son emploi du temps professionnel.

  • Educatrice Spécialisée; Educateur spécialisé - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Educateur Spécialisé- Educatrice spécialisée
    • D'une phrase l'ONISEP définit le rôle de l'éducateur spécialisé ou de l'éducatrice spécialisée «L'éducateur spécialisé aide les personnes inadaptées à devenir autonomes pour mieux s'insérer dans la société.» et ensuite détaille les informations utiles (diplôme, nature du travail, compétences pour l'exercer....etc.)
      Cette fonction d'éducation spécialisée revétira selon le public (jeunes enfants, ados, jeunes adultes ou adultes) différentes dominantes sachant également que le milieu du travail – ouvert ou fermé – définit les priorités qui s'imposent dans les activités au quotidien.
      Dans cette présentation, nous nous efforcerons de présenter le « profil type » de l'éducateur spécialisé. Pour ce qui concerne les qualités personnelles des éducateurs spécialisés, beaucoup s'entendent pour retenir celles que nous énumérons ci-après:
      Etre patient (e) et motivé (ée) posséder le sens du « rendre service » Etre animé par une volonté de progrès à l'égard des personnes et de la société dans son ensemble telles sont celles qui sont citées le plus souvent.
      Pour ce qui concerne ses savoir faire en relation avec le public qui lui est confié, il ou elle aura une grande capacité d'écoute, saura conduire un entretien, animer une réunion, fixer des objectifs, définir un projet, juger des progrès individuels et collectifs.
      Savoir se positionner dans des équipes, au sein de services, dans des réunions entre différentes institutions pour une plus grande efficacité et cohérence de ses actions et interventions sont des compétences qui complètent ce portrait robot.
      Ce qui précède nous permet de comprendre que plusieurs années d'études après le bac sont nécessaires pour pouvoir exercer ce métier avec, en poche, à l'issue de la formation le diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES). De nombreuses écoles préparent en 3 ans à ce diplôme.
      Les candidats (tes) intéressés (ées) devront préalablement être admis au concours d'entrée. Il est possible de préparer ce concours. Des écoles, des universités proposent des enseignements pour obtenir le meilleur classement possible au concours d'entrée. Pour terminer de nombreux éducateurs spécialisés soulignent que les premières expériences comme moniteurs de colonie, animateurs de centres aérés, sportifs, expériences accumulées en cours d'études, lors des vacances ont constitué des atouts d'une grande importance pour réussir ce parcours de formation sélectif.
      Pour les plus jeunes qui préparent le bac et qui seraient attirés par cette profession d'éducateur spécialisé (ou d'éducatrice spécialisée) les programmes des bacs généraux ES, L et S peuvent ouvrir les portes des études supérieures conduisant à l'exercice de ce métier.

    • Educateur Spécialisé ( prépa)
    • En fait devenir Educateur Spécialisé est un parcours en 2 étapes au moins . Celui ou celle qui veut franchir avec succès la première étape c’est à dire réussir les épreuves d’entrée dans les écoles de préparation au diplôme d’éducateur spécialisé ont tout intérêt à suivre une « mise à niveau » qui multiplie les chances. (notamment pour les non – bacheliers) Le bon profil : A côté des conditions d’âge ; avoir le bac ou un diplôme sanitaire et social, une expérience en éducation d’enfants, avoir suivi une initiation ou un stage professionnel de sensibilisation. Dès lors l’on peut penser que la préparation à l’examen d’entrée dans une école spécialisée sera particulièrement efficace. Sur le site pour une présentation du métier sélectionner Educateur spécialisé. Important circulaire de Juillet 2004 : Mise en place de la validation des acquis de l’expérience pour le titre d’éducateur spécialisé. Voir le site http://www.educ-pop.org/554)

  • Ergothérapeute - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Ergothérapeute
    • Métier exercé majoritairement par des femmes ; Dans notre société les risques d’accidents (cadre sportif, domestique, du travail, celui de la circulation..) sont nombreux et engendrent des traumatismes qui laissent les personnes victimes handicapées. Maladies et traumatismes psychiques sont également à l’origine d’handicaps moteurs ou cérébraux. L’ergothérapeute – qui doit être considéré comme un professionnel de la santé – et qui intervient après la période de soins intensifs tente par une rééducation méthodique de réussir une ré -insertion professionnelle et sociale des patients. L’ergothérapeute a donc une approche professionnelle qui s’appuie sur l’entraînement de ses patients à la réussite de gestes manuels et ou de processus mentaux. Il peut participer aux réflexions conduisant au réaménagement du cadre de vie ou de travail et s’implique autant que faire se peut dans la recherche d’ouvertures professionnelles qui concrétisent la réussite de l’ensemble de la démarche.

       Métier difficile qui exige 3 années d’études après le Bac au sein des écoles et instituts spécialisés et agréés par le ministère de la Santé - Instituts de Formation en Ergothérapie - (3 années, précédées le plus souvent d’une période de préparation du concours d’entrée; préparation assurée par des centres ou écoles ou à travers une première année de médecine) De nombreuses organisations conseillent  aussi bien pour les bacheliers scientifiques que pour les non scientifiques) une année scolaire de préparation du concours (de septembre à Mars Avril) Cette année  servira à approfondir les connaissances en biologie et physique et proposera un entraînement en contraction de texte ainsi qu’aux tests psychotechniques.

      On rencontre des ergothérapeutes au sein des hôpitaux (publics ou privés) dans les services qui accueillent les traumatisés ou les patients des services de neurologie.  On les trouvera dans les centres de cure, de convalescence, et de rééducation vers lesquels les patients sont conduits à l’issue de la période intensive de soins.

      Après quelques années, des évolutions de carrière sont envisageables au sein de la fonction publique en particulier vers des fonctions de cadres de santé. Profession qui s’exerce aussi dans un cadre libéral : l’ergothérapeute étant amené le plus souvent à se rendre chez les patients.

  • Garde d'enfants à domicile -préparation directe au métier
    • Auxiliaire parentale à domicile
    • L'auxiliaire parentale prend en charge les enfants au domicile de leurs parents et dans leur environnement habituel pendant que les parents travaillent. Elle exerce son activité dans la journée. Pour les enfants, elle participe à leur éveil et à leur éducation comme le font les parents lorsqu’ils sont présents. Elle peut s'occuper des enfants d'un même foyer ou être employée par deux familles (garde partagée) 

      Pour mieux comprendre en quoi consiste ce métier, voici la liste des tâches qui figurent sur un contrat type que l'on trouve sur Internet: 

      - Assurer les soins et la surveillance des enfants, veiller à leur confort physique et moral.

      - Effectuer les trajets entre l'école, les lieux d'activités et le domicile des enfants.

      - Effectuer la préparation des repas et les assister dans la prise de ceux-ci.

      - Éveiller leur sens et de leur motricité par des activités, jeux, et promenades journalières.

      - S’assurer de la bonne toilette des enfants.

      - Assurer les travaux ménagers des lieux liés aux enfants (chambres, salon et cuisine).

      D'un point de vue formation, aujourd'hui, il faut considérer cette activité comme un métier au plein sens du terme. Il est donc très important d'avoir un diplôme même si juridiquement cela n'est pas obligatoire. Les personnes qui exercent cette profession possèdent soit un diplôme, soit un certificat de qualification, un titre ou un agrément: 

      -un CQP - Certificat de Qualification Professionnelle Garde d'enfant à domicile, ou,

      -un titre Assistante de vie aux familles /modules garde d'enfants, ou le plus souvent les diplômes:  

      -le CAP petite enfance; le  BAC Pro ASSP - Accompagnement Soins et Service à la Personne Option A domicile – qui prend le relai du BEP Carrières Sanitaires et Sociales

      - Il est possible enfin d'exercer avec l'agrément d'assistante maternelle délivré par les services départementaux de la Protection maternelle et infantile (PMI) cet agrément permettant d'exercer cette activité à son propre domicile.

      Les possibilités de formation sont nombreuses et réparties sur l'ensemble du territoire; il est aussi possible de suivre des préparations à distance permettant de progresser à son rythme. (accessibles  à des jeunes étudiants ou a des adultes en cours de carrière ou demandeur d'emploi) Autres appellations pour ce métier: Assistante parentale, Nounou, Garde d'enfants, Assistante maternelle, Auxiliaire de vie sociale … 

      Depuis Janvier 2016 - existe un nouveau diplôme - Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social - qui réunit et remplace les 2 diplômes pré-existants le DEAMP - le diplôme d'Etat d'Aide médico psychologique et le DEAVS - le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale. Le nouveau diplôme se nomme le DEAES le Diplôme d'Etat d'Accompagnant educatif et social. Les diplômés /ées peuvent se prévaloir de l'une des 3 spécialités suivantes : - Accompagnement de la vie à domicile; - Accompagnement de la vie en structure collective; - Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire. C’est désormais ce diplôme que les employeurs vont rechercher notamment si l’on retient sa première spécialisation (accompagnement de la vie à domicile) 

      Les professionnels de l’aide à domicile comme les auxiliaires parentales à domicile sont souvent mises à disposition par des associations qui sont de fait employeurs.  Il peut s’agir de groupements de parents ou d’associations lancées par une ou plusieurs  collectivité (s) locale (s).  

      Dans un pays comme la France ou le taux d’emploi des femmes est beaucoup plus élevé que dans d’autres pays européens, c’est toujours compliqué pour les parents de trouver la personne qui convient pour garder les jeunes enfants. D’autant que les horaires peuvent correspondre à des temps partiels. De nombreuses annonces sont publiées sur les sites internet de recrutement ; il incombe donc aux parents de choisir en étant attentif à l’expérience et aux diplômes présentés. 

      Métier qui est présenté sur le site du Répertoire National des Certifications Professionnelles (le RNCP)  sous l’intitulé « Assistante Maternelle /garde d’enfants ». Cette fiche publie les dénominations synonymes  Assistant maternel – garde d’enfant – auxiliaire parental – assistant familial. De plus, elle nous propose le code ROME [Répertoire Officiel des métiers et de l’emploi – pôle Emploi]

      Codes des fiches ROME les plus proches : 

      • K1303 : Assistance auprès d'enfants

      Un encadré utile à connaître nous est proposé sur le site «  nounou-top.fr ; il permet pour des professionnelles qui n’ont pas de diplôme de valider leur expérience professionnelle au terme d’un processus bien défini et d’obtenir le CAP Petite Enfance qui est reconnu comme l’un des sésames pour une carrière dans la petite enfance. 

      La V.A.E.: bon à savoir :

      La validation des acquis de l’expérience est disponible pour les auxiliaires parentales qui travaillent depuis 5 années auprès d’une ou plusieurs familles. Pour ce faire, elles doivent contacter le D.A.V.A. (Dispositif Académique de Validation des Acquis) de leur département. Grâce à leur expérience, elles peuvent obtenir le CAP petite enfance.

  • Infirmière anesthésiste - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Infirmière
    • Si l’on cherche à s’informer sur le métier d’infirmier, d’infirmière en utilisant Internet, il est possible de trouver une abondante documentation. Aussi, au delà de l’image que chacun d’entre nous se fait de ce métier connu [personne qui – sur prescription des médecins – dispense des soins, fait des pansements, vaccine, soigne les blessés, assiste le médecin lors d’interventions chirurgicales, est présente lors d’opérations humanitaires dans des pays lointains, apporte des soins à domicile pour les personnes âgées, comme puéricultrice – infirmière spécialisée – apporte tous les soins requis aux bébés. …] est un professionnel diplômé d’état - lorsqu’il a réussi l’examen de fin d’études qui sanctionne les 3 années d’enseignement supérieur. (1) … sachant que, préalablement à ces 3 ans d’études, la candidate, le candidat aura suivi un cycle préparatoire à l’entrée dans l’institut ou l’école d’infirmiers et surtout réussi le concours de sélection qui ouvre les portes d'entrée à l'école ou l'institut. Un parcours long et sélectif qui se justifie par les exigences du métier. Enfin, ne pas oublier les qualités humaines, le sens de l’écoute, celui de la communication qui sont indispensables pour l’exercice du métier. Parmi les sites utiles, celui du ministère de la santé apporte toutes les informations utiles sur le métier et sur la formation requise pour l’exercer.
      Site: http://www.metiers.santesolidarites.gouv.fr/
      1)Diplôme en voie de reconnaissance au niveau de la licence (à partir de 2012)

    • Infirmière anesthésiste
    • Présentation en cours de préparation

  • Manipulateur en électroradiologie - Préparation à l'entrée dans les écoles
    • Manipulateur radio (Prépa concours d’entrée école)
    • Technicien supérieur en électroradiologie médicale titulaire du diplôme d'État de manipulateur en électroradiologie médicale Diplôme obtenu après 3 ans de formation. 3 années de formation le plus souvent précédées d’une année de préparation du concours d’entrée. Donc l’on est en face d’un ou d’une professionnelle possédant de très solides connaissances scientifiques (en raison d’un concours comprenant principalement des matières scientifiques : biologie, physique, chimie ) Auprès d’un médecin spécialiste , le manipulateur radio assurera la conduite des examens radiologiques dans l’objectif de prendre des clichés indispensables pour les diagnostics. En prenant en considération la mise en service d’appareils de plus en plus sophistiqués au service de l’imagerie médicale (scanners, imagerie médicale 3D…) le ou la manipulatrice radio doit être attentif au maintien de son niveau de connaissance ainsi qu’à celui de ses savoir faire techniques. Travaille dans les services radio des hôpitaux et cliniques. Prendre connaissance sur le site www.prepasante.com de la fiche profil de Manipulateur radio qui apporte toutes les informations utiles.

    • Manipulateur en électroradiologie médicale
    • Femme; homme;
      Métier du secteur de la santé. Se pratique en milieux hospitalier, en clinique, dans le cadre de cabinets de radiologie pour les examens les plus fréquents, dans les centres de traitement des patients atteints de cancers.
      Avant les années d’études supérieures à dominante professionnelle, les candidats doivent satisfaire aux épreuves d'un concours très sélectif. Aussi, afin de multiplier les chances de réussite à ce concours d'entrée de nombreux candidats motivés suivent une préparation véritable entrainement intensif.
      Pour une présentation du métier, voici ce qui est mentionné sur le site du ministère de la santé (http://www.sante.gouv.fr) " Le manipulateur d’électroradiologie médicale est un professionnel de santé qui, sur prescription et sous la responsabilité d’un médecin, participe directement à la réalisation des investigations relevant de l’imagerie médicale (radiologie classique, scanographie, I.R.M, médecine nucléaire) et des traitements (radiothérapie). Il a à la fois un rôle soignant et médico-technique du fait de l’utilisation de machines de haute technicité."
      On peut du point de vue orientation lorsque l’on se documente dès le secondaire sur les carrières para-médicales retenir que plusieurs « Bac » peuvent constituer un socle de connaissances des plus utiles pour cibler ensuite l’une des filières possibles. Pour les Bacs, le BAC S comme bien souvent, le BAC  STL (Sciences et Technologies de Laboratoire) ou le BAC SMS (Sciences médico-sociales) Pour les filières: celle conduisant au Diplôme d’Etat de Manipulateur d’Electroradiologie médicale – via l’un des instituts dépendant des Centres Hospitaliers Universitaires – CHU ou celle conduisant au DTS IMRT – Diplôme de Technicien Supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique.
      Selon les informations publiées sur certains sites, près de 23000 personnes exercent ce métier, majoritairement des femmes.

  • Masseur Kinésithérapeute
    • Masseur Kinésithérapeute
    • Femme; Homme ; 
      Selon certaines sources, fin 2011- ( hopital.fr) « 69000 masseurs-kinésithérapeutes exercent en France dont 47.5% de femmes. 78% des kinés exercent dans le secteur libéral »
      Personne qualifiée (Diplôme d'Etat que l'on obtient après 3 ans d'études) pour exercer, comme un auxiliaire médical la kinésithérapie. Il ou elle intervient sur prescription médicale. Le Masseur Kinésithérapeute est aujourd'hui un professionnel irremplaçable dans de nombreuses circonstances: orthopédie, rééducation après accident, assistance auprès des bébés, des personnes âgées, des sportifs, des curistes….. .etc. Le/la kiné exerce un métier qui requiert de bonnes capacités physiques à côté d’un sens aigu de l’écoute et de la communication. Pour toutes les informations détaillées sur le métier voir le site du ministère de la santé. - métier santé et visiter le site de Pôle Emploi  (Répertoire officiel des métiers ROME: Kinésithérapie)
      Des Instituts préparent à ce diplôme que l’on obtient après un parcours sélectif. En outre des formations continues existent pour se spécialiser et se perfectionner dans des disciplines connexes. Exemple de parcours après avoir été reçu au BAC S  (ce qui est unanimement reconnu comme l’étape préliminaire la plus recommandée)
      > Réussir directement  le concours d’entrée dans une école de formation (beaucoup conviennent que les chances d’accès direct sont faibles) ou
      > Effectuer une année  pour « préparer » le concours d’entrée afin de multiplier ses chances de succès; puis, dans l’hypothèse où le/la candidat/e est admis/se au concours, ensuite, suivre les 3 ans de formation dans un Institut;
      Des conditions particulières d’admission peuvent exister dans certaines villes de France: S’inscrire en première année du premier cycle d’études supérieures de la faculté de médecine. A l’issue de cette première année des études médicales, l’admission du candidat ou de la candidate à l’Institut de Formation de Kinésithérapie est déterminée en fonction de son rang de classement au terme de cette première année. 
      En parallèle, nous devons présenter succinctement la réforme des études de kinésithérapie – réforme probablement applicable dès la rentrée 2012 :
      En effet le ministre de la santé et celui de l’enseignement supérieur accordent aux diplômes, de sortie d’institut les grades de Master 1 et Master 2 ; le premier sanctionnant 4 années d’enseignement après le bac pour l’exercice du métier de Masseur- kinésithérapeute « généraliste » en quelque sorte et celui de Kinésithérapeute –praticien pour le titulaire du Master 2 intégrant les pratiques les plus avancées et spécialisées de cette profession.
      Pour celles et ceux qui, en 2012, souhaitent s’engager dans cette préparation,  Il y a lieu de s’informer auprès des instances régionales en charge de la mise en place de cette réforme afin d’être assurés du démarrage effectif des nouvelles modalités de formation.

  • Moniteur Educateur - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Moniteur éducateur; Monitrice éducatrice
    • Avant de présenter ce profil, nous tentons de préciser auprès de quel public ce professionnel intervient et dans quel contexte. 

      Pour le public :  

      Ils sont adultes ou enfants handicapés (moteur, psychique, psychotique, autiste, atteints de surdité…) Il peut s’agir de personnes âgées en perte d’autonomie, parfois ce sont des mineurs isolés, des toxicomanes, des adolescents avec des troubles du comportement en milieux éducatifs …..  

      Pour les organisations au sein desquelles le moniteur éducateur travaille : 

      Principalement au sein d’associations dont le rôle est précisément d’accueillir ces personnes et de tout faire pour améliorer si possible leur situation: Des instituts médico-éducatifs; des centres médico-psycho-pédagogiques, des maisons d’enfants à caractère social, des maisons d’accueil spécialisé, des foyers d’hébergement, des centres d’aide par le travail, des services d’accompagnement à la vie sociale, des EHPAD …..etc.  Ils sont présents aussi dans la fonction publique hospitalière (au sein de laquelle ils sont recrutés sur concours) 

      Voici plus en détail les composantes de leur identité professionnelle :

      Homme, Femme; Professionnel formé et qualifié, titulaire du Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur – le DEME– ou précédemment du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Moniteur-Educateur – Le CAFME  Il s’agit de diplômes de niveau IV - niveau Bac. 

      Le moniteur éducateur possède 4 domaines de compétences:

      ? Il est capable d’assurer un accompagnement social et éducatif spécialisé ; 

      ? Ses compétences lui permettent de participer à l’élaboration et à la conduite d’un projet éducatif spécialisé ; 

      ? Il sait travailler dans le cadre d’une équipe de travail pluri-professionnelle comprenant à ses côtés du personnel de santé – médecins, pédiatres, aide soignants -  des administratifs de divers services, des enseignants, un responsable pédagogique ainsi que le responsable de l’établissement qui l’emploie ;

      ? Enfin, le moniteur éducateur est impliqué comme acteur dans les « dynamiques institutionnelles en cours ». 

      Sur ces bases voici comment l’on peut présenter l’activité professionnelle d’un Moniteur Educateur.

      « Le moniteur éducateur participe au sein d’une équipe pluridisciplinaire à l’action éducative définie pour les personnes en difficulté ou en situation de handicap. Il contribue avec ses collègues au développement de leurs capacités d’autonomie.  (dans leur vie quotidienne personnelle, à leur insertion et intégration socio-professionnelle …) Ses interventions s’inscrivent  dans le cadre  du projet défini par l’établissement pour le public accueilli. Plus largement, l’ensemble de l’établissement situe son action comme étant en harmonie avec les objectifs des fondateurs, donneurs d’ordre et financeurs de l’organisation. 

      Au total un métier qui exige une grande motivation et beaucoup de dévouement et de patience pour aller à la rencontre des enfants, des adolescents ou des adultes en difficulté ou handicapés.

      Quelle formation pour devenir Moniteur Educateur  ?

      Des centres et instituts proposent des programmes de formation et de préparation au DEME ;  Les épreuves d’admission sont organisées par les centres et comprennent une épreuve écrite pour apprécier le niveau de formation générale et des épreuves orales destinées à évaluer les motivations, la maturité, le contrôle de soi, les qualités de patience et d’empathie du candidat vis-à-vis du public au service duquel il se trouvera. 

      Pour la partie théorique près de 1000 heures de cours ; Certains candidats peuvent bénéficier de dispense de certains cours s’ils possèdent déjà des diplômes. Bac Pro, DE d’auxiliaire de vie sociale…etc. 

      Pour les stages près de 30 semaines dans les organisations correspondant aux établissements d’accueil des publics concernés; 

      L’examen final comprend 4 épreuves 1 épreuve écrite ; 3 épreuves orales, une sur la démarche éducative, une autre à partir de l’expérience de stages et la dernière sur un dossier élaboré par le candidat.

      Un métier qui permet enfin à celles et ceux qui le pratiquent d’envisager des évolutions de carrière en fonction de leur vécu dans la fonction de moniteur éducateur. Ils sont dispensés de certaines formations pour devenir Technicien de l’intervention sociale et familiale, Educateur spécialisé, Educateur technique spécialisé, Educateur de jeunes enfants ; 

      Des besoins de moniteurs éducateurs ? 

      Une recherche sur Internet le confirme. De nombreuses organisations tentent de recruter – soit en CDD, CDI, parfois temps plein, parfois temps partiel et ce, sur l’ensemble du territoire national. 

    • Animateur; Animatrice de jeunes
    • Femme, Homme ; Cette dénomination est celle qui correspond le plus souvent aux fonctions de moniteur de centres de vacances. Elle peut toutefois recouvrir des activités assez différentes en fonction des organisations et associations qui sont chargées de l’organisation et de l’accueil des jeunes. Dans un premier temps il faut rappeler que ces fonctions répondent à des exigences précises. En premier lieu, à celle d’avoir satisfait au processus de stages de formation et à celles des stages pratiques qui aboutissent à l’attribution du BAFA (Brevet d’Aptitude aux fonctions d’animateur de centre de vacances et de loisirs) * 1 
      Ce brevet en poche, le, la titulaire peut être recruté/e pour encadrer des jeunes (enfants, adolescents) Il saura préparer l’accueil, les activités sportives et ou culturelles, les jeux, ….etc. Il tiendra compte (selon leur âge) du rythme de vie des enfants; en particulier, il veillera sans relâche à la sécurité des enfants qui lui sont confiés.
      Au delà ce cette présentation, dans des contextes différents, les animateurs Jeunesse peuvent avoir des attributions différentes et être chargés de missions bien précises (accueil de jeunes dans des quartiers de villes; relais en charge de l’écoute des jeunes au sein d’associations, de clubs, ou de municipalités ..etc. …etc.) Chacun perçoit que la préparation et la formation initiale dans ce domaine est plus qu’indispensable. Chacun perçoit également que cette formation présente un très grand intérêt bien au delà de son objectif premier.

      *D'autres diplômes permettent dans un contexte professionnel d'exercer une fonction d'animation:

      le - DEFA ; Diplôme d'Etat relatif aux Fonctions d'Animation;

      le BP JEPS - Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport;

      le BEES - Brevet d'Etat d'Educateur Sportif;

      le DEUST Animation - Diplôme d'Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques;

      Passerelles équivalences, modalités de formation (alternance, UC, VAE) permettent à celles et ceux qui sont attirés par cette activité de trouver leur chemin parmi cette jungle de diplômes et de parcours.

      Exerçant ce "métier" il est possible en justifiant de son expérience, en suivant des programmes de perfectionnement d'accéder à de plus hautes responsabilités (direction, entraîneur, expert d'une discipline sportive, chef de projet socio culturel...) 

      Au total, une fonction possédant un potentiel élevé de progression de carrière. 

    • Educateur Jeunes Enfants – prépa
    • En fait devenir Educateur Jeunes Enfants est un parcours en 2 étapes au moins . Celui ou celle qui veut franchir avec succès la première étape c’est à dire réussir - pour les non bacheliers l’examen de niveau organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS) puis les épreuves d’entrée dans les écoles de préparation au diplôme Educateur Jeunes Enfants (bacheliers et non bacheliers) ont tout intérêt à suivre une « mise à niveau » qui multiplie les chances. (notamment pour les non – bacheliers) Le bon profil : A côté des conditions d’âge ; avoir le bac ou un diplôme sanitaire et social, une expérience en ce qui concerne une activité dans un cadre accueillant des jeunes enfants par exemple une association d’aide, y compris – pour souligner sa motivation - faire valoir un rôle auprès de jeunes frères ou soeur; parfois, avoir suivi une journée d’information sur le travail social dans le cadre d’un mouvement ou d’une œuvre. Dès lors l’on peut penser que la préparation à l’examen d’entrée dans une école spécialisée sera particulièrement efficace. Sur le site pour une présentation du métier : sélectionner Educateur Jeunes Enfants

  • Orthophoniste - Préparation à l'entrée dans les écoles
    • Orthophoniste
    • Professionnel; Professionnelle;
      Profession paramédicale, spécialiste des dysfonctionnements de la voix, de la parole, du langage chez les enfants et parfois chez les adultes (bégaiement, déficience auditive, dyslexie… etc.) Il cherche à identifier la nature et l'origine des troubles et, avec le médecin, participe à l’établissement du diagnostic. Il a pour rôle essentiel de rééduquer à travers des séances de traitement appropriées les troubles de la voix, de la parole et du langage oral et écrit. Il travaille en équipe comme les professionnels de la santé savent le faire avec des psychothérapeutes, enseignants, assistants sociaux et avec des rééducateurs de psychomotricité.
      Le processus de réforme de la formation engagé ces dernières années vient d'aboutir début 2013: L'obtention du certificat de capacité d'orthophoniste - reconnu au grade de master - exige désormais 5 ans d'études; les étudiants certifiés en seront titulaires pour pouvoir exercer ce métier. Pour certains, ils pourront plus facilement s'orienter vers la recherche.  Il est possible de rappeler que ces études comprennent des modules en sciences du langage et de l'audition, en psychologie, psychiatrie, gérontologie, neurologie et pathologie ainsi que des savoir faire au niveau des méthodes de bilan et de rééducation des différentes pathologies. Elles comprennent une réflexion sur les pratiques et la déontologie. Enfin, des stages d'observation puis d’application auprès de différentes populations (crèches, maisons de retraite, milieu scolaire, cabinets libéraux, institutions et secteur hospitalier) Il ou elle peut exercer sa profession soit comme salarié au sein d'établissements de santé, soit en libéral. Ce professionnel sera soucieux de son perfectionnement et pourra très régulièrement suivre des séminaires de courte durée au cours desquels les dernières avancées des connaissances et des techniques sont exposées.
      Précisons que le Bac est requis pour entrer en formation sans qu’une filière soit à priori plus considérée qu’une autre. Les matières qui composent le programme (voir ci-dessus) peuvent aider celles et ceux qui – en seconde – ou première procèdent aux premières approches pour s’orienter après le bac.
      En dernier, mais, non le moins important: Pour entrer en formation, cette profession de santé étant soumise par arrêté ministériel à un quota fixant le nombre d’étudiants admis en première année il faut satisfaire aux épreuves « d’évaluation d’aptitudes », examen qui correspond, de fait, à un concours très sélectif puisque moins de 10% des candidats sont retenus. Diverses préparations à ce « concours » existent qui augmentent les chances d’entrer en formation d’orthophoniste.
       


    • Orthophoniste (Préparation concours d'entrée en école)
    • Voir la présentation du métier sur la fiche d'orthophoniste. Cette référence met l'accent sur le concours d'entrée dans les écoles de formation universitaires. Pour de nombreuses raisons faciles à imaginer, la réussite à un concours d'entrée exige le plus souvent une préparation intensive. Avoir pour objectif de devenir Orthophiste (5 années de formation supérieure - Grade Master2) implique que l'on se prépare au préalable au concours d'entrée. Des organisations proposent des entraînements, des cours qui constituent une préparation minutieuse.

  • Pédicure Podologue - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Pédicure Podologue (prépa concours d’entrée)
    • Enseignement supérieur – Femme, Homme - Professionnel de la santé spécialisé dans les soins de pédicurie et de podologie. Assure d’une façon autonome, les soins d’entretien des pieds et des ongles des pieds, et, sur ordonnance médicale, traite les pathologies spécifiques sous le contrôle du médecin spécialiste; Il ou elle met au point les chaussures orthopédiques et semelles qui permettront aux patients de conserver ou d’améliorer leur confort de marche. A titre préventif, il leur prodigue ses conseils afin de leur éviter l’apparition des complications qu’il est toujours difficile de corriger à posteriori. Comme pour toutes les professions para médicales, la qualité des relations que le pédicure - podologue entretient avec ses patients est une dimension particulièrement importante de son métier. Posséder le diplôme d’état de Pédicure –Podologue. Diplôme que l’on obtient en cas de réussite à l’examen qui sanctionne 3 ans d’études dans un Institut ou centre agréé par le ministère de la santé. L’entrée dans ces instituts s’effectue sur concours – souvent très sélectif. De nombreux candidats investissent dans une année de préparation afin d’augmenter leur chance d’un bon classement au concours. Carrière possible en libéral; Carrière possible dans la fonction publique hospitalière.

  • Préparation au concours d'infirmier / infirmière par correspondance
    • Infirmière - Prépa concours d'entrée
    • Le métier d’infirmier ou d’infirmière est bien connu du grand public même si l’on se rend compte que, parfois, il subsiste une méconnaissance des conditions exigées par les textes pour exercer cette profession. Rappelons donc que L’infirmier a pour rôle d’administrer aux patients, sur prescription du médecin, des médicaments ou des soins. Son cadre de travail peut être celui d’un hôpital ou d’une clinique; Il peut exercer cette fonction en "libéral" et recevoir des patients dans son cabinet ou leur administrer des soins à domicile; sans oublier, qu’il peut être présent dans des entreprises ou organisations de tout secteur afin d’assurer – toujours sous la responsabilité d’un médecin - les soins d’infirmerie courants conformément au code du travail. Condition: Avoir le diplôme d’état d’infirmier à l’issue d’un parcours de formation de plus de 3 ans dans une école de formation au sein de laquelle on entre sur concours. La première étape de ce long parcours consiste donc à réussir un concours d’entrée - toujours sélectif - dans une école de formation d’infirmiers ou d’infirmières. C’est pourquoi, des candidats motivés par ce métier n’hésitent pas à suivre un enseignement préparant aux épreuves du concours d’entrée afin de mettre toutes les chances de leur côté. Cette fiche met l’accent sur cette étape initiale qui peut être intéressante y compris pour des candidats engagés dans la vie professionnelle (comme aide – soignant par exemple)

    • Infirmière
    • Si l’on cherche à s’informer sur le métier d’infirmier, d’infirmière en utilisant Internet, il est possible de trouver une abondante documentation. Aussi, au delà de l’image que chacun d’entre nous se fait de ce métier connu [personne qui – sur prescription des médecins – dispense des soins, fait des pansements, vaccine, soigne les blessés, assiste le médecin lors d’interventions chirurgicales, est présente lors d’opérations humanitaires dans des pays lointains, apporte des soins à domicile pour les personnes âgées, comme puéricultrice – infirmière spécialisée – apporte tous les soins requis aux bébés. …] est un professionnel diplômé d’état - lorsqu’il a réussi l’examen de fin d’études qui sanctionne les 3 années d’enseignement supérieur. (1) … sachant que, préalablement à ces 3 ans d’études, la candidate, le candidat aura suivi un cycle préparatoire à l’entrée dans l’institut ou l’école d’infirmiers et surtout réussi le concours de sélection qui ouvre les portes d'entrée à l'école ou l'institut. Un parcours long et sélectif qui se justifie par les exigences du métier. Enfin, ne pas oublier les qualités humaines, le sens de l’écoute, celui de la communication qui sont indispensables pour l’exercice du métier. Parmi les sites utiles, celui du ministère de la santé apporte toutes les informations utiles sur le métier et sur la formation requise pour l’exercer.
      Site: http://www.metiers.santesolidarites.gouv.fr/
      1)Diplôme en voie de reconnaissance au niveau de la licence (à partir de 2012)

  • Préparation au concours d’Accompagnant éducatif et social à distance
    • Aide médico-psychologique
    • Profil professionnel qui ces dernières années a été recherché par des institutions accueillant des personnes handicapées – enfants, adolescents, adultes - ayant à surmonter des handicaps mentaux ou moteurs ou des institutions accueillant des personnes de grand âge. Au sein des établissements, l’aide médico-psychologique intervient auprès des patients dans la vie de tous les jours pour tous les actes de la vie courante que la personne handicapée ou de grand âge (ou l’enfant) n’est pas ou n’est plus en mesure d’effectuer seule: « se laver, s'habiller et se déshabiller, se nourrir, se changer. Il l'accompagne dans ses déplacements. Pour les plus jeunes, il assure des tâches éducatives qui visent à encourager l'expression orale, à éveiller et à distraire par des jeux simples»  Les informations qui précèdent résument les présentations qui sont proposées par les sites d'associations d'Aide à domicile, de services aux familles ou de fédérations comme par exemple l'UNA Union Nationale de l'Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

      Est-il besoin de souligner toutes les qualités personnelles que les Aides Médico-psychologiques (AMP) doivent avoir pour réussir dans cette fonction au-delà des compétences professionnelles requises et de la formation suivie ? Tous les sites internet des organisations d'aide mentionnent: la patience, la capacité d’écoute, la tolérance, le désir de communiquer…sans oublier le goût en même temps que l’aptitude au travail en équipe. Le métier impose des gardes le soir ou les week-ends, parfois le travail de nuit, autant de contraintes qui permettent de comprendre que celles et ceux qui exercent cette profession doivent avoir une grande solidité personnelle. L’existence d’une équipe médicale ou sociale au service des patients à laquelle l’AMP est pleinement associée lui permet de surmonter les moments difficiles et aussi lui permet de progresser dans son travail.

      Etre titulaire du DEAMP (Diplôme d’Etat d'Aide Médico-Psychologique) Diplôme délivré par le Directeur Régional des Affaires Sanitaires et Sociales. On obtient ce diplôme après une période d’apprentissage ou de formation privilégiant l’alternance et dont la durée peut s’échelonner sur une période d’une année à 2 ans selon les Instituts de formation. (Instituts régionaux du travail social)
      Selon diverses sources nombreux sont les postes qui s’ouvrent chaque année dans les institutions d’accueil. 

      Actualité: Depuis Janvier 2016 - existe un nouveau diplôme - Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social - qui réunit et remplace les 2 diplômes pré-existants le DEAMP - le diplôme d'Etat d'Aide médico psychologique et le DEAVS - le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale. le nouveau diplôme se nomme le DEAES le Diplôme d'Etat d'Accompagnant educatif et social. Les diplômés /ées peuvent se prévaloir de l'une des 3 spécialités suivantes :

      Accompagnement de la vie à domicile

      Accompagnement de la vie en structure collective

      Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire

      Un site utile pour ces informations actualisées:  GRIMES 

    • Aide à domicile, Auxiliaire de vie sociale
    • Professionnelle formée et qualifiée capable de prendre en charge au domicile des personnes les travaux quotidiens qui incombent aux parents lorsqu’ils travaillent à l’extérieur. Cette professionnelle interviendra également au domicile de personnes âgées dont les forces déclinent. Les interventions se situent parfois auprès de personnes malades ou handicapées et qui ont besoin durant quelques heures par semaine ou parfois d’une ou 2 heures par jour d’une aide à domicile. Par exemple, dans le cas de personnes âgées mal voyantes: Aide pour la toilette et l'hygiène corporelle, le ménage et le rangement, la préparation des repas, aide pour lire et remplir les documents administratifs,  accompagner la personne pour effectuer les courses, voire les faire à sa place....etc. D'une façon générale, l'Aide à domicile saura communiquer et échanger avec la /les personnes auprès desquelles elle intervient, préter attention aux souhaits, priorités et demandes formulées, expliquer, informer, transmettre les informations utiles. Elle est bien sur sensibilisée sur le thème des accidents domestiques et de sa propre sécurité au travail. Sa position lui permet d'intervenir auprès des parents absents ou de la famille éloignée, auprès de sa hiérarchie ou des services sociaux si besoin est. Elle reste bien entendu discrète et réservée vis à vis des tiers.
      Le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) débute le résumé descriptif qui présente cette activité  par l'intitulé «  Mention complémentaire Aide à domicile »  Ce qui de fait permet de souligner que divers parcours en terme de formation peuvent se réveler utiles pour véritablement satisfaire aux exigences d'une reconnaissance professionnelle et sociale:
      > Avoir un CAP Petite enfance ou un CAPA Services en milieu rural (Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole)
      > Avoir un BEP Sanitaire et Social (Brevet d'Etudes Professionnelle) ou un  BEPA  (Brevet d'Etudes Professionnelle Agricole )
      en ayant le soin compléter le diplôme possédé par le suivi pendant une année d'une formation baptisée Mention complémentaire Aide à domicile.
      Comme de jeunes professionnelles exercent souvent sans diplôme des activités de « femmes de ménage » il faut souligner que le processus de validation des acquis de l'expérience (la VAE) permet d'aboutir également à cette reconnaissance professionnelle, qualification accessible également par la formation professionnelle continue voire parfois dans le cadre d'un contrat de professionnalisation.
      Diverses organisations privées proposent des stages. Certaines formations soutenues par les régions permettent d'obtenir le DEAVS Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de Vie Sociale qui apporte aux titulaires une reconnaissance professionnelle et également qui peut leur permettre de progresser dans un secteur en croissance, celui des services à la personne.

      Actualité:  Depuis Janvier 2016 - existe un nouveau diplôme - Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social - qui réunit et remplace les 2 diplômes pré-existants le DEAMP - le diplôme d'Etat d'Aide médico psychologique et le DEAVS - le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale. Le nouveau diplôme se nomme le DEAES le Diplôme d'Etat d'Accompagnant educatif et social. Les diplômés /ées peuvent se prévaloir de l'une des 3 spécialités suivantes :  - Accompagnement de la vie à domicile; - Accompagnement de la vie en structure collective; - Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire

      Un site utile pour ces informations actualisées:  GRIMES 

       

       

    • Accompagnant éducatif et social , Accompagnante Educative et Sociale
    • Appellation récente qui en fait réunit sous un même nom 2 métiers celui d'Auxiliaire de vie sociale et celui d'Aide Médico psychologique. Un décret (celui du 29 Janvier 2016) présente « ce nouveau métier » en fusionnant si l'on peut s'exprimer ainsi les 2 diplômes celui d'auxiliaire de vie sociale le DEAVS (Diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale) et celui d'Aide Médico Psychologique le Diplôme d'Etat d'Aide Médico Psychologique.

      Celles et ceux qui sont aujourd'hui motivés – ées par des carrières dans le secteur social, d'aide aux familles sur tous les plans, vis à vis des multiples situations difficiles qui les frappent (maladies, handicap, chômage, surtout les difficultés qui vont concerner les enfants, les jeunes délinquants mineurs, les relations familiales au niveau des adultes, la perte d'autonomie pour les personnes âgées) pourront découvrir cette nouvelle perspective d’avenir professionnel d'autant que le nouveau diplôme permet de se spécialiser. Le DEAES - Le diplôme d'Etat d'Accompagnant Educatif et Social – un diplôme de niveau V - propose 3 spécialités à partir d'un socle commun:

      Accompagnement de la vie à domicile

      Accompagnement de la vie en structure collective

      Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire;

      Les organisations de formation de leur côté proposent des cycles de formation de quelques mois dont la durée peut varier en fonction du niveau d'entrée des candidats. Des passerelles existent pour celles et ceux qui possèdent déjà un diplôme et qui veulent obtenir ce diplôme d’Etat. Pour réussir le concours d’entrée en formation, il faut réussir un test écrit d’1h30 suivi d’un entretien individuel de 30 minutes.

      Le diplôme est délivré par la DRJSCS – La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale dès lors que les candidats ont validé les 4 domaines de compétences suivants :

      Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale

      Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité

      Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés

      Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne 

      Il s'agit donc d'une orientation qui peut permettre de trouver un emploi  dans différents types de structures en fonction notamment de la spécialité choisie (au sein de réseaux de maisons d’accueil et résidence pour l’autonomie et de maisons de retraite, au sein de centres d'accueil de personnes handicapées, de services d'aides à domicile, au sein de Maisons d'Enfants à Caractère Social (les MECS) et de structures d’accueil de jeunes délinquants mineurs –au sein  des ESAT – Etablissement et de services d'aide par le travail  – des IME - instituts médico-éducatifs, des dispositifs d’éducation inclusive classes/écoles… etc.) 

      Les  postes à pourvoir le sont en CDI, CDD. Parfois les responsables offrent des postes à temps partiel, proposent des vacations sur des week-ends….

      Quel avenir professionnel pour un Accompagnant éducatif et social ?

      L’expérience acquise dans cette fonction peut permettre d’envisager des responsabilités d’encadrement d’équipe, par exemple dans les services d’aide à domicile.

      En fonction de sa spécialité, des chemins d’évolution existent et permettent d’entrevoir des activités professionnelles d’un plus haut niveau de responsabilité vers le secteur des soins médicaux (comme Aide – soignant; Aide médico psychologique) ou dans le cadre d’une formation professionnelle qualifiante l’Accompagnant Educatif et Social peut devenir responsable d’une équipe ou encore devenir adjoint d’une direction d’établissement.

      Chacun perçoit pour conclure que cette activité d’Accompagnant Educatif et Social AES est particulièrement exigeante et éprouvante du point de vue du travail au quotidien. On a observé des annonces de recrutement avec une longue liste de tâches à accomplir, d’autres avec un travail de nuit et ou le week-end, certaines avec une charge de travail répartie sur plusieurs établissements….

      la Formation Professionnelle Continue (FPC) la Valorisation des Acquis de l’Expérience – la VAE -  ouvrent avec opportunité des perspectives de carrière attractives pour celles et ceux qui se dévouent sans compter auprès d’un public d’enfants, d’adolescents d’adultes et de personnes âgées.

      A l’échelle du pays, un secteur d’activité qui génère une forte valeur ajouté en solidarité; Au niveau individuel, des professionnels qui trouvent dans le mieux vivre et mieux être de ceux qu'ils accompagnent tout ce qui peut leur permettre de penser qu'ils réussissent pleinement leur vie.  


       

  • Psychomotricien - Préparation à l'entrée dans les écoles
    • Psychomotricien, nne
    • Profil qui requiert un niveau d'enseignement supérieur équivalent à 3 ou 4 ans. Un diplôme d'état existe et est requis pour l'exercice de cette profession: être un professionnel capable de conduire la rééducation de patients qui souffrent de difficultés psychologiques qui se manifestent corporellement (mauvaises évaluations des distances, mauvaise coordination des gestes..)Le psychomotricien maîtrise donc les techniques de relaxation, d’éducation gestuelle, d’expression corporelle ou plastique ainsi que les techniques relatives aux activités physiques et rythmiques. Il est possible de trouver des postes au sein des services publiques de soins (établissements hospitaliers, centres de ré-éducation, instituts médico-psycho-pédagogiques, ou au sein des hôpitaux psychiatriques. Il exerce le plus souvent en tant que salarié de ces instances. Des postes existent également dans les centres privés. ..Existence de plusieurs classes ou grades au sein de la fonction publique hospitalière)

    • Psychomotricien (prépa concours d’entrée école)
    • Voir dans la présentation du métier la fiche de Psychomotricien Rappel : Profil qui requiert un niveau d enseignement supérieur ou équivalent à 3 ou 4 ans d’études. Un diplôme d état existe et est requis pour l exercice de cette profession: être un professionnel capable de conduire la rééducation de patients qui souffrent de difficultés psychologiques qui se manifestent corporellement. De nombreuses personnes motivées par cette orientation professionnelle souhaitent mettre toutes les chances de leur côté pour réussir le concours d’entrée dans les écoles de formation conduisant au diplôme d’état. Cette fiche a donc pour objectif de mettre en valeur cette première étape souvent synonyme de travail intense. Utile aussi bien pour les jeunes candidats que pour ceux qui sont engagés dans la vie professionnelle ( métier en relation avec le sport, l’insertion des jeunes ..etc

  • Puéricultrice - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Puéricultrice
    • Sur le site officiel du ministère de la Santé [Portail des métiers de la santé] - on définit comme suit la puéricultrice : «La puéricultrice est une infirmière spécialisée dans le développement des jeunes enfants qu’ils soient malades ou en bonne santé. D’autre part, à l’aspect sanitaire du métier de puéricultrice, s’est ajoutée une mission d’information auprès des parents». Ainsi donc, il faut avoir déjà la qualification d’infirmière (avoir le diplôme d’état) ou de sage femme pour postuler au concours d’entrée dans une école de puéricultrices ou être en dernière année d’école d’infirmières. Celles qui réussissent le concours, pendant une année, suivent une formation comprenant presque à part égale un enseignement théorique et, d’autre part des stages cliniques dans différents services et structures d’accueil (maternité, pédiatrie, service de protection maternelle et infantile…) Le diplôme est délivré aux étudiantes-stagiaires qui réussissent à avoir la moyenne à l’ensemble des épreuves -contrôle des connaissances, épreuves de synthèse, évaluations de capacités. Diplômée, la puéricultrice exercera, au delà des services hospitaliers accueillant des bébés et jeunes enfants, au sein des crèches, des jardins d’enfants, et haltes-garderies, et au sein des centres de protection maternelle et infantile. Point n’est besoin d’insister pour souligner les exigences d’une profession dont l’exercice demande au delà des connaissances et des techniques de grandes qualités humaines ainsi qu’un sens aigu de la communication auprès des jeunes enfants.

       

      L’on dénombre 11000 puéricultrices en France. Elles travaillent dans les hôpitaux, au sein des maternités, dans les crèches, les haltes garderies.

       

      Des travaux sont toujours en cours pour la définition des contenus formation afin de rendre possible l’obtention du diplôme par la validation des acquis de l’expérience –VAE – de nombreuses informations utiles sur «  infirmiers.com »

  • Technicien en analyses biomédicales - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Technicien de Laboratoire - Biologie
    • Personne formée et qualifiée pour conduire des analyses et participer auprès des scientifiques et chercheurs à des programmes de recherche dans le domaine de la biologie (analyses de composés et produits pharmaceutiques, de produits alimentaires, ou analyses relatives à l'environnement (air, eau, environnement marin) En fonction de sa formation sanctionnée par un diplôme (depuis un BTS, DUT ou DEUG Sciences de la Vie jusqu'à une maîtrise - Biologie Générale ou Biologie cellulaire, en passant par une licence Biologie Générale, Biologie cellulaire) le Technicien ou la Technicienne de laboratoire Biologie aura des responsabilités plus ou moins importantes. Capacité à préparer son matériel et ses analyses; à les réaliser en conformité avec les procédures définies. Il ou elle saura lire et consigner les résultats et souligner les problèmes rencontrés. La connaissance d'une langue étrangère, celle de l'anglais en particulier est un impératif.

    • Technicien d'analyses médicales (Prépa concours d'entrée école)
    • La ou Le technicien de labo d''analyses médicales exécute des analyses médicales ou biologiques au sein d'un laboratoire. Il possède un BTS, DUT, le DETAM Diplôme d''Etat de Technicien d''Analyses Médicales. Il travaille sous la responsabilité d''un professionnel qualifié (médecin, pharmacien, directeur, Chef de laboratoire) Ses études ainsi que ses stages lui permettent de pouvoir effectuer toutes les analyses qui sont conduites dans un laboratoire (bactériologie, hématologie et parasitologie...) Ses fonctions couvrent: La vérification et la préparation des échantillons, la réalisation des analyses, La transcription et l’interprétation de résultats, L’établissement et l’édition des rapports d’analyse en vue de leur approbation par les responsables. Il doit pour ses analyses et pour lui même observer les règles les plus strictes d''hygiène et de sécurité dans le cadre d''une organisation personnelle sans faille; Signaler enfin, toute difficulté d''ordre matériel. - Avoir une bonne expérience en laboratoire d’analyses médicales. Un minimum de 6 mois de travail correspond à une base d'expérience indispensable. Une expérience plus longue de 1 ou 2 ans est souvent requise. Retenir: les personnes motivées par ce type de "job" doivent réussir le concours d'entrée dans les écoles de formation. Des instituts ou centres proposent des préparations intensives qui multiplient les chances d'être sélectionné lors du concours d'entrée.

  • Technicien de l'intervention sociale et familiale - Préparation au concours d'entrée dans les écoles
    • Technicien de l'intervention sociale et familiale
    • Technicienne de l'intervention sociale et familiale. Un site à consulter pour de nombreuses informations utiles celui d e l' ONISEP  Ancienne appellation: Travailleuse familiale.
      Si aucun diplôme n’est requis pour suivre une formation préparant au métier de Technicien de l’intervention sociale et familiale ceci ne signifie pas qu’il suffit juste de s’inscrire pour suivre une formation dans les écoles.
      En effet, les organismes de formation ont défini une épreuve de sélection qui ouvre les portes des centres à celles et ceux qui se sont le mieux préparés.
      La formation d’une durée moyenne comprise entre 18 et 24 mois permet donc d’accéder à des postes de technicien au sein par exemple, de collectivités locales, d’associations et ou d’entreprises qui les emploient pour être au service de ménages ou familles dont une personne est malade et ou hospitalisée, de personnes dépendantes, (personnes âgées, personnes à mobilité réduite….etc.) Ces techniciens et techniciennes interviennent donc pour effectuer en suppléance les travaux de la vie quotidienne (ménage en particulier, lavage repassage..) et, en parallèle, pour apporter un maximum de réconfort et de confiance aux membres de la famille. Formation par Alternance. Un diplôme de niveau IV permet aussi de se qualifier: le Bac Pro Services à la personne et de proximité (Lycées professionnels)

      Actualité: Depuis Janvier 2016 - existe un nouveau diplôme - Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social - qui réunit et remplace 2 diplômes pré-existants le DEAMP - le diplôme d'Etat d'Aide médico psychologique et le DEAVS - le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale. Le nouveau diplôme se nomme le DEAES le Diplôme d'Etat d'Accompagnant educatif et social. Les diplômés /ées peuvent se prévaloir de l'une des 3 spécialités suivantes : - Accompagnement de la vie à domicile; - Accom pagnement de la vie en structure collective; - Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

      Un site utile pour ces informations actualisées:  GRIMES