Voici quelques exemples des métiers auxquels prépare ce programme de formation:

Ingénieur Commercial H/F

Appellation Générique pour un métier très répandu et dont le profil correspond à celui d'une personne ayant des connaissances techniques de niveau ingénieur ou assimilées et qui, en suivant une formation qualifiante à dominante commerciale ou vente, sera capable de réussir dans la vente de produits ou de services aux entreprises, plus généralement, sera capable de se constituer un portefeuille de clients. Dans de nombreuses circonstances, un technicien supérieur, avec une forte expérience technique, s'il bénéficie d'une formation dans l'entreprise pourra accéder à cette fonction qui exige d'avoir de bonnes capacités relationnelles ainsi que le sens de la négociation. Chaque année de nombreux postes sont à pourvoir, les annonces de recrutement sur Internet l'attestent.

Quelles sont les composantes du métier du point de vue profil idéal ?

Il nous semble très utile dans un premier temps de faire référence à quelques présentations de cette activité entrevues sur Internet, puis dans un second temps, de présenter plus en détail les missions de ce professionnel.

Des sites à consulter pour avoir des compléments d’information sur ce profil

http://www.potentiel-conseil.fr/ingenieur-commercial/

potentiel-conseil.fr attire notre attention en particulier sur le fait que les employeurs ont tendance aujourd’hui à rechercher des profils qui sont à des niveaux Bac + 4 / Bac +5, soit des profils titulaires d’un Master comme, par exemple, celui de ICHEC (Business Management School – Bruxelles)

https://www.ichec.be/modules/kb_pages/category.php?category_id=101

ou de suivre des masters de l’université de Lyon 1 – comme étudiants ou jeunes professionnels; des masters qui comprennent des modules apportant des compétences complémentaires dans un parcours Ingénierie Technico-commerciale

http://offre-de-formations.univ-lyon1.fr/parcours-1259/ingenierie-technico-commerciale.html

L’université cite de nombreux domaines ou disciplines comme Ingénierie de la santé, Chimie et sciences des matériaux, Physique, Sciences de l'océan - de l'atmosphère et du climat….

L’on perçoit à travers cette tendance le besoin de profils ayant une grande connaissance des produits et des techniques avec, apporté par ce parcours Ingénierie technico-commerciale, cette compétence de négociateur / négociatrice commerciale.

Poursuivons en citant « être-ingénieur.com

Il faut penser que ce site nous propose le profil idéal d’un ingénieur commercial en énumérant une très longue liste de qualités ; les voici :

1 Persévérance/ détermination

2 Adaptabilité

3 Ouverture d’esprit

4 Ecoute / Empathie

5 Aimer le jeu de la négociation

6 – Force de conviction

7 Dynamisme

8 Savoir créer le contact

9 Pro activité

Cette liste a le mérite de mettre l’accent sur les composantes d’un portrait idéal et les qualités - qui même si elles ne sont pas toutes présentes chez la même personne permettent d'avoir des atouts pour réussir– A contrario leur absence totale – pourrait avec assurance nous permettre de déconseiller à un candidat de choisir ce métier.

Quelles sont les missions qui lui incombent ? 

Si l’on revient vers des offres d’emploi consultées sur Internet nous aurons cette fois des informations plus précises sur le travail et la fonction de ces professionnels ; voici 2 exemples:

Pour le premier

Société de service en Informatique – Grands comptes et PME – Poste d’Ingénieur commercial

->Vous recevrez une formation au métier d’Ingénieur Commercial spécifique au marché des SSII

->Vous serez en charge d’un portefeuille de comptes que vous devrez développer :

• Gérer et développer vos clients existants

• Conquérir de nouveaux clients (prospection téléphonique, rendez-vous clients…)

• Qualifier et suivre les consultants réalisant les prestations

• Appréhender les enjeux et problématiques de vos clients (métiers, organisation, etc.)

• Construire et pérenniser un relationnel avec vos clients

• Négocier les conditions contractuelles

Pour le second

-> Au sein d’une unité opérationnelle d’activités et pour nos activités de Services (logistique physique, coordination logistique, activité de production et Supply-Chain, assistance technique…), l'Ingénieur Commercial a comme rôle de présenter à nos clients ou prospects nos solutions.

-> A ce titre, l'Ingénieur Commercial a en charge:

• la responsabilité d'un portefeuille de client existant, et de développer ce portefeuille.

• d'analyser le cahier des charges et de proposer les modules d'organisation et les éléments structurels de l'offre économique (rédaction, soutenance et négociation des offres commerciales…).

• la responsabilité du processus de vente, (réception, envoi des offres, négociations et mise en place des contrats).

• d'assurer un support des nouveaux besoins clients en termes de produits, services et performances (développement de l'activité, avenant, évolution des périmètres…).

• d'améliorer le marketing opérationnel de l'offre Services.

• d'assurer un bilan mensuel des business en cours.

Avec ces 2 exemples nous avons une bonne connaissance du contenu d’un tel poste, le recruteur étant dans l'attente -  pour le second exemple -  des candidatures d'ingénieurs issus d’écoles d’ingénieur avec, de façon additionnelle des compétences de négociateurs comme celles que l’on peut obtenir au sein d’une école de commerce ou en suivant un parcours complémentaire à un Master – un parcours comme celui proposé ci-dessus par l’université de Lyon 1.

Cette fonction apporte de très grandes satisfactions à celles et ceux qui exercent cette activité. Ils peuvent avoir le sentiment - avec raison - qu’ils sont " la ligne d'avant" d’une société qui se développe grâce à leur travail et à la motivation qui est la leur ! Cette dernière question mérite d'être posée : Est-ce que les observateurs qui cherchent à évaluer les métiers pourraient partager avec nous ce sentiment, à savoir, que les Ingénieurs commerciaux qui accumulent des réussites professionnelles sont aussi sur un plan d'ensemble porteurs le plus souvent d'une véritable réussite réussite dans la vie ?  

Et pour les plus jeunes quel parcours pour devenir Ingénieur commercial ? 

Quelques mots pour les plus jeunes: Avoir le bac reste la première étape à franchir.

En fait ce qui précède nous autorise à penser que quelle que soit la série ; Bacs des séries générales, Bacs technologiques; Bacs professionnels (pour le bac professionnel nous pensons aux bacs Bac Pro Commerce et au bac pro vente prospection Négociation Suivi de clientèle; mais pas seulement, car nous avons observé ci-dessus qu’une formation initiale à composante technique ou industrielle peut être particulièrement recommandée pour, dans la dernière partie du parcours (Bac + 2 /Bac + 3 ) associer aux savoir faire techniques les connaissances commerciales et de négociation qui permettront d'être recruté dès la sortie de l'école ou de l'université. 

Au final, de très nombreux jeunes peuvent bâtir leur parcours étape par étape et si la fonction commerciale est celle qui attire le plus ; alors en plus de leurs connaissances techniques, ils ont de grandes chances de réussir leur entrée dans la vie active..

Autre appellation courante: Ingénieur technico-commercial  

 

Agent Technique de vente en magasin

Femme, homme; Professionnel capable d'accueillir en magasin la clientèle et de la conseiller au cours d'un échange, d'un dialogue, permettant au client de se décider vis à vis de l'acquisition d'un bien ou produit. En fonction de l'achat, consommation courante, habillement, article ménager, agencement et ou équipement d'un appartement...etc.... le vendeur, la vendeuse, doit, avec maîtrise, écouter les attentes, suggérer, renseigner, conseiller, les clients et enfin les conforter dans leur décision. C'est sur le "tas" que l'on se perfectionne et que l'on devient vraiment un bon vendeur, mais rien ne remplace une bonne formation initiale (permettant d'obtenir un CAP ou un BEP Vente) ou un vrai stage de qualification - avec périodes d'entraînement en magasin - permettant d'être efficace dès son arrivée. Ce poste intègre aussi les tâches d'approvisionnement du ou des rayons depuis les réserves et celles de suivre sur micro ordinateur l'état des stocks des articles afin de permettre de relancer, le moment venu, les commandes de réapprovisionnement. Un métier difficile mais qui peut permettre aux meilleurs d'accéder rapidement à des postes de responsabilités; parfois même, d'avoir une chance pour prendre en charge un commerce, une boutique ou une antenne commerciale..etc.

Technicien horticole

La technicienne horticole, le technicien horticole possède le Bac Professionnel Productions Horticoles – ou mieux – le BTS Production horticole. Ce qui le caractérise, ce sont ses savoir pratiques en jardinage notamment dans le domaine de la multiplication et de la culture et croissance des plantes et fleurs. (taille, greffe, écussonnage, rempotage...) Il ou elle sait effectuer toutes les opérations d’arrosage, de dosage des engrais en choisissant les moments les plus appropriés. Il sera capable - très rapidement s’il possède le BTS ; après 2 ou 3 ans d’expérience s’il possède uniquement le Bac Pro - de prendre la responsabilité de « chef d’équipe » et d’encadrer de jeunes ouvriers ou des saisonniers. Il rend compte auprès d’un responsable de production et peut accéder via des stages de formation professionnelle à des responsabilités plus importantes au sein de la même entreprise ou même se préparer à créer sa propre entreprise. Utile pour les adultes intéressés par ce secteur de découvrir le titre certifié d'Ouvrier de production horticole Option pépinière option floriculture qui peut être accessible via la validation des acquis de l’expérience. (VAE)

Vendeur conseil - Horticulture - Jardinerie

Secteur des jardineries, des graineteries, des animaleries, du maraichage;Si vous possédez une première expérience acquise lors de stages, à l’occasion de jobs d’été, et, que ce secteur vous paraît intéressant compte tenu de l’environnement du poste de travail, des relations avec la clientèle; il est possible de préciser que, sur Internet, on découvre régulièrement des postes disponibles, certains en CDI, d’autres en CDD. (Distrijob, Indeed…) Ajoutons que dans les descriptions de postes à pourvoir, les recruteurs énumèrent des diplômes ou certificats tels que - CAPA, BEPA, - CAP et BEP Fleuriste, - CQP de vendeur en jardinerie. Des diplômes qui assurent l’employeur que le candidat possède un niveau de connaissances et de qualification et maîtrise des savoir faire : -Connaissances techniques en horticulture (conseils température, arrosage, terre, plantation, saison, taille, outillages, produits phytosanitaires……etc.)  -Maîtrise des techniques de vente (accueil client, écoute, argumentaire produit, agencement rayon, conseil …); En fonction de l’établissement qui l’emploie, il /elle pourra progressivement se spécialiser dans l’animalerie, la serre, la pépinière, les produits phytosanitaires ou rester généraliste. Pour les titulaires d’un BAC Pro Productions Horticoles, mieux d’un BTS productions Horticoles, ces diplômes permettent avoir la capacité de prendre en charge tel ou tel département d’une jardinerie, d’assurer les relations avec les fournisseurs, de préparer les commandes et de  superviser un ou plusieurs vendeurs.Au total, se dessine pour celles ou ceux qui s’intéressent à cette filière la possibilité d’une carrière dans ce milieu des jardineries dont on observe chaque année les évolutions avec l’ouverture de nouveaux rayons, comme par exemples, Livres et ouvrages sur les jardins et parcs, Vêtements jardinage  chasse,Alimentation et surgelés,  randonnées, équipement de la maison ……
Important : Retenir que pour des jeunes adultes, l’AFPA propose des formations qualifiantes d’ouvrier  horticole qui donnent la possibilité d'avoir un "pied à l'étriller"

site utile : Fédération Nationale des Métiers de la Jardinerie 

voir également les autres métiers de la même famille:  

                    Conseiller vendeur  en animalerie jardinerie 

                    Technicien Conseil - Vente en Produits horticoles et de jardinage 

 

Formateur au service du développement rural

Présentation du profil professionnel en cours de préparation

Agriculteur biologique, Agricultrice biologique

Selon l’agence BIO  en  2017, en France, l’agriculture biologique comptait 36 664 producteurs soit +13% par rapport à l’année précédente ! Avec, en aval, 17276 opérateurs (transformateurs, distributeurs et importateurs), soit +16 % par rapport à fin 2016. Nous sommes en face d’une évolution profonde et rapide qui s’impose progressivement après des décennies de productions agricoles intensives accompagnées de produits chimiques de synthèse. Une tendance forte, véritable révolution silencieuse qui progressivement et rapidement place l’agriculture biologique et la chaîne d’activités qui en découle parmi les transformations majeures de notre vie au quotidien. 

Quelles sont les lignes de force de cette activité ?  

En parallèle, le profil de l’agriculteur biologique ne se confond pas avec celui d’un agriculteur n’ayant aucune contrainte vis-à-vis d’une certification [AB] qu’il s’agisse d’un éleveur de porc, de veaux ou de volailles, d’un agriculteur cultivant du maïs ou du blé ou d’un éleveur producteur de lait. 

Nous sommes en présence d’un agriculteur Certifié Bio au terme d’un processus de préparation axé sur le respect du cahier des charges du label [AB] et d’un contrôle effectué par les organismes de certification qui sont agréés par les pouvoirs publics. Il sait cultiver des produits agricoles, produire du lait, élever des animaux sans utiliser aucun agent ni colorant de la chimie de synthèse (engrais, pesticides) et sans que le sol ou les produits n’aient été irradiés.

Son action vise aussi au respect de la santé animale pour celles et ceux qui gèrent des exploitations dédiées à l’élevage. Il est l’un des acteurs « clé » de la protection de la biodiversité et privilégie la recherche d’un développement durable sachant qu’il place la qualité de ses produits au premier rang de ses priorités. 

D’un autre côté, ce n’est pas un exploitant isolé, il travaille le plus souvent au sein de groupements d’agriculteurs biologiques, producteurs, éleveurs bénéficiant d’aides et de conseils, mutualisant des moyens de production, notamment en partageant du personnel  lorsque c’est possible.

Au total, sous cet angle, il ou elle aura capitalisé toutes les connaissances relatives à l’agriculture bio au cours de modules de formation continue ou quelque fois à l’issue d’une formation qu’il aura suivie dans le cadre d’un enseignement à distance. 

Quels diplômes pour exercer cette activité  ?

Ce qui précède ne doit pas minimiser les connaissances acquises au cours de sa formation première ni les diplômes dont il doit être titulaire comme le Brevet Professionnel de Responsable d’exploitation Agricole, le BTSA Analyse et conduite des systèmes d’exploitation, ni la licence professionnelle Agriculture Biologique Conseil et Développement ou le diplôme d’ingénieur lorsqu’il a accompli un parcours complet comme étudiant.  

Ces connaissances constituant le socle à partir duquel viennent se greffer les connaissances et savoir de l'agriculture bio. Une voie d’avenir qui peut au XXI ième  siècle permettre à de jeunes agriculteurs de s’exprimer dans le respect des moyens naturels dont nous disposons et dans l’objectif d’une alimentation saine protectrice de la santé humaine.

En parcourant les lignes qui précèdent l’on se rend bien compte que ce professionnel de haut niveau peut légitimement penser qu’il est pleinement engagé pour réussir sa vie.   

 

Sites utiles INRA  Agence Bio  

Agriculteur Céréalier

Agriculteur céréalier
A la tête d’une exploitation agricole dont la dominante est céréalière, pour réussir, cet agriculteur - comme pour les autres spécialisations (élevage/ lait ou viande ; légumes ; vigne…) - possède une solide formation initiale de base acquise au sein d’un lycée agricole, d’un Institut ou d’une école. (Bac Pro ou BTSA en poche)
Au-delà, Ce professionnel est devenu un véritable chef d’entreprise travaillant en réseau avec les coopératives ou/et les autres structures professionnelles (chambre d’agriculture, agences techniques de conseil, fournisseurs…etc.)
Il saura choisir ses semences, alterner ses cultures, préparer son matériel, suivre avec attention les parcelles ensemencées afin de mieux prévoir les maladies, les attaques de parasites et autres risques susceptibles d’anéantir sa récolte. Informé et vigilant pour la météo, il saura lancer la moisson dans le meilleur créneau pour réussir le stockage des grains dans les meilleures conditions. Ce spécialiste aujourd’hui est informé des normes, lois et règlements qui s’imposent pour les céréales afin d’orienter ses productions dans le sens d’une culture respectueuse de l’environnement et d’une production qui réponde au mieux des attentes des consommateurs.

Agent Technico commercial

Une recherche sur Internet permet de rapidement tracer le portrait robot d’un métier susceptible de correspondre aux besoins d’un grand nombre de secteurs d’activité différents : D’un point de vue diplôme, ceux correspondant à des Bac pro, des Bac+ 2, voire des Bac + 3 sont régulièrement cités. Souvent dans l’annonce de présentation du poste à pourvoir l’entreprise précise qu’elle va compléter la formation initiale du candidat retenu ou de la candidate retenue.
Ce qu’il convient de retenir : avoir dans un domaine technique ou dans un autre ( agroalimentaire, chimie, plasturgie, métallurgie , bois …etc.) des connaissances techniques (propriétés chimiques, physiques des matériaux, la connaissance des processus de fabrication. Et, en parallèle, les qualités de contacts, d’accueil et d’écoute afin de répondre aux attentes d’une fonction dont la composante commerciale est essentielle.
le métier prévoit donc les aptitudes à la prise de contacts avec les clients, à leur suivi commercial, souvent à la présentation des produits …etc. La réussite dans le poste permet d’envisager de très bonnes évolutions de carrière dans le commercial, le marketing dès lors que l’on saura suivre des sessions de formation professionnelle continue pour se perfectionner.

CNEAP Pays de la Loire - Formations InitialeActu de l'organisme

Demande d'informations

Votre message a bien été enregistré, il sera transmis très prochainement à cet organisme.

Complétez ce formulaire pour recevoir une information complète sur les formations de CNEAP Pays de la Loire - Formations Initiale :








* Champs requis

CNEAP Pays de la  Loire : La force d'un réseau  -  Le réseau des Etablissements Agricoles Privés. Plus de 180 formations aux métiers des Services, de l'Agriculture et de la Nature. Services à la personne,     Services aux entreprises et territoires,     Production agricole et élevage,  Agroalimentaire et laboratoires,  Commerce et vente,   Environnement et aménagement de l'espace; Des Formations initiales de la 4ème à l'école d'ingénieurs qui permettent aux jeunes d'entrer dans la vie professionnelle avec un métier

Pour toute information personnalisée : remplir le formulaire en cliquant sur le lien ci-dessous.